BIEN-ÊTRE
15/01/2019 16:17 EST | Actualisé 16/01/2019 14:29 EST

Près de 50% des Québécois sont malheureux au travail

Une réorientation professionnelle se profile?

PeopleImages via Getty Images

Vous revenez tout juste de vacances et vous êtes déjà à bout? Non seulement vos taches vous ennuient, mais vos collègues aussi (salut Martine-la-fatiguante!)? Vous n'êtes pas seul. Près d'un Québécois sur deux en a vraiment marre de son emploi, révèle une étude commandée par l'Alliance des centres-conseils en emploi AXTRA.

De l'écoeurantite aiguë ressentie par ces personnes insatisfaites découle en moyenne 5 changements d'emploi et de 2 à 3 réorientations de carrière au cours de leur vie professionnelle, selon les spécialistes du marché du travail. Quelque 60 % des travailleurs d'ici changeraient complètement de carrière au moins une fois.

La situation serait pire dans les grandes villes comme Montréal ou Québec où les citadins seraient plus susceptibles de butiner dans d'autres sphères d'emplois.

erhui1979 via Getty Images

« Bien que les Québécois aient en moyenne deux carrières différentes au courant de leur parcours professionnel, il y a plus du tiers de la population qui vivra plus de trois réorientations de carrière, a constaté Valérie Roy, directrice générale d'AXTRA. C'est beaucoup plus qu'il y a quelques années, et cette étude nous le démontre. »

Pour sortir les Québécois de leur enfer professionnel, peu importe la raison qui les font détester leur boulot, l'AXTRA qui regroupe 91 centres-conseils en emploi dans la province a lancé l'initiative «Trouve ton X» via un site Internet permettant d'identifier les ressources en orientation de carrière qui leur conviennent. On identifie sur une carte celles qui nous entourent puis affine notre recherche selon nos besoins. Certains ont, par exemple, une spécialisation en recherche d'emploi pour les anglophones, pour les personnes judiciarisées ou ayant des troubles de santé mentale.

Chaque centre compte son lot de professionnels comme des conseillers en orientation ou en ressources humaines, des travailleurs sociaux, des psychologues pouvant vous assister dans la quête de votre «X».

Pas question d'être malheureux au travail toute sa vie!

CORRECTION: Une version précédente de ce texte indiquait que l'étude avec été commandée par ANTRAX. Il fallait bien sûr lire qu'elle a été commandée par AXTRA.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Comment décrocher du travail? Voyez les images