NOUVELLES
15/01/2019 15:30 EST | Actualisé 15/01/2019 15:31 EST

Google teste la livraison de café par drone en Australie

Un bon café chaud en quelques minutes seulement à votre porte.

La compagnie mère de Google, Alphabet, teste présentement un nouveau service de livraison par drone en Australie.

Intitulé «Wing», le projet pilote étudie la possibilité de livrer du café à un client via un drone, et que la boisson soit encore chaude à l'arrivée de la machine chez le client, rapporte le Wall Street Journal, dans une vidéo publiée sur YouTube.

C'est en partenariat avec Kickstart Expresso, qui fournit le café, qu'Alphabet peut tester son nouveau service. Bien que ce ne soit pas rentable, Kickstart Expresso mise sur le développement des habitudes et de la découverte du service pour le rendre profitable.

«Préparez trois enfants pour sortir et prendre l'auto simplement pour aller chercher une tasse de café est impensable», estime une habituée du service au Wall Street Journal, Katharine Strickland.

C'est via une application que les résidents de la région de la capitale australienne Canberra peuvent obtenir les services de Wing, qui propose pour l'instant les produits de Kickstart Expresso et d'un resto mexicain local. La commande est envoyée au restaurant choisi qui prépare la commande et l'attache au drone qui se rend chez le client à l'aide de son GPS.

Alphabet a dû obtenir une exemption des règlements concernant les vols de drones en vigueur en Australie pour pouvoir réaliser son projet pilote.

Mais tout n'est pas que positif. Les drones volant très près du sol mènent un vacarme qui peut être très irritant pour les voisins des clients. Jane Gillespie a fondé une association contre la présence de ces engins dans le ciel de Bonython, près de Canberra. «C'est comme une auto de Formule 1. C'est absolument irritant!», décrie-t-elle.

D'autres résidents s'inquiètent également des images qui peuvent être enregistrées par la caméra dont est muni le drone et des violations du droit à la vie privée qui en découlent.

Malgré tout, Wing se songe pas s'arrêter, et pourrait même s'étendre en Finlande au printemps, indique TechCrunch. Par ailleurs, le PDG de Wing, James Ryan Burgess, a confié au Canberra Times que la branche d'Alphabet compte bien s'établir de façon permanente à Canberra.

«Nous avons décidé d'investir dans notre première opération à Canberra, car c'est une ville en pleine croissance et innovante et les Canberriens ont la réputation d'adopter précocement les nouvelles technologies», a-t-il expliqué.

À quand au Québec? L'avenir nous le dira!