BIEN-ÊTRE
15/01/2019 11:06 EST | Actualisé 15/01/2019 11:41 EST

Une demande de recours collectif contre Canada Dry

La boisson ne contiendrait «aucune trace de gingembre», malgré ce qui est indiqué sur l'emballage.

Bloomberg via Getty Images

Un Montréalais a déposé lundi une demande de recours collectif contre l'entreprise qui commercialise le Ginger Ale Canada Dry, l'accusant de déclarer faussement que ses boissons contiennent «du vrai gingembre».

La compagnie Keurig Dr Pepper inc. a accepté récemment de retirer cette mention sur ses canettes aux États-Unis, pour éviter de se retrouver devant les tribunaux. Mais la mention se retrouve toujours sur les canettes canadiennes.

Selon la demande de recours collectif, l'entreprise savait que des consommateurs achetaient cette boisson en pensant qu'elle contenait des produits naturels. Or, selon des documents présentés devant le tribunal américain, le Canada Dry Ginger Ale ne contient aucune trace de gingembre.

«Les gens lisent les caractères en gros sur le devant de la canette, mais ne lisent pas les termes en tout petit qui sont parfois très scientifiques et qui indiquent clairement que la boisson ne contient pas de gingembre», a affirmé l'avocat à la tête de cette demande, Joey Zukran, au Journal de Québec.

La demande de recours collectif réclame 15 millions $ en dommages punitifs à la compagnie Keurig Dr Pepper inc, ainsi qu'à sa branche canadienne, Canada Dry Mott's inc. L'avocat demande également un remboursement intégral pour tous les consommateurs de Ginger Ale.

Au Québec, la Loi sur la protection du consommateur interdit de prétendre faussement qu'un ingrédient se retrouve dans un produit.

La demande de recours collectif doit encore être approuvée par un juge.

Pour plus de détails sur cette action et/ou vous y inscrire, vous pouvez vous rendre sur le site de LPC Avocats.

Plus de détails sur la demande de recours collectif aux États-Unis dans cette vidéo (en anglais):