NOUVELLES
10/01/2019 08:32 EST | Actualisé 10/01/2019 08:32 EST

Donald Trump parlait déjà d'un mur en 2004, mais pas de la même manière

Trump doit aujourd'hui espérer que cette vidéo ne soit pas montrée à tous les migrants.

Le gouvernement américain est présentement paralysé en raison de l'obstination du président Donald Trump à vouloir obtenir le financement de la construction d'un mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Mercredi, Trump a quitté abruptement une rencontre avec les leaders démocrates sur la paralysie du gouvernement fédéral, parlant sur Twitter d'une «perte de temps».

Le milliardaire tient mordicus à la construction d'un mur physique - ou d'une clôture en acier - pour empêcher «l'immigration illégale».

Bien qu'il soit encore bien loin de gagner ce combat, Donald Trump ne doit pas être content jeudi matin.

The Daily Show, une émission satirique américaine animée par Trevor Noah, a publié mercredi soir sur Twitter une vidéo qui ne fait pas bien paraître le président américain.

Dans cette vidéo datant de mai 2004, Trump affirme qu'il ne faut jamais lâcher et que s'il y a un mur en béton devant soi, il faut passer à travers, par-dessus ou bien le contourner. «Mais, rendez-vous de l'autre côté du mur», termine Trump dans cette allocution prononcée alors qu'il recevait un doctorat honorifique du Warner College dans l'État de New York.

Bien qu'il était encore loin d'occuper le Bureau ovale de la Maison-Blanche à cette époque, ce discours fait bien sourire dans le contexte actuel même si Trump faisait plutôt allusion à un mur au sens figuré.

Trump doit aujourd'hui espérer que cette vidéo ne soit pas montrée à tous les migrants qui tentent de franchir la frontière pour entrer aux États-Unis.

Au moment de publier cet article, la vidéo avait été visionnée plus de 4,3 millions de fois sur le compte Twitter du Daily Show.

Avec des informations de l'Associated Press.

À voir également: