NOUVELLES
09/01/2019 18:16 EST | Actualisé 09/01/2019 18:32 EST

Shutdown: Trump quitte vite une rencontre avec les démocrates

«Au revoir, rien d'autre ne fonctionne!»

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a quitté abruptement une rencontre avec les leaders démocrates sur la paralysie du gouvernement fédéral, mercredi, parlant sur Twitter d'une «perte de temps».

Les discussions sur la paralysie du gouvernement et sur le financement du mur souhaité par le président demeurent dans l'impasse, au lendemain d'un bref discours à la nation de M. Trump.

Le leader démocrate au Sénat, Chuck Schumer, a affirmé que M. Trump avait demandé à la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, lors de la réunion à la Maison-Blanche, si elle acceptait de financer le mur à la frontière avec le Mexique.

Quand elle a dit «non», selon M. Schumer, le président Trump s'est levé et a dit: «Alors nous n'avons rien à discuter.» Puis, il est simplement sorti.

M. Schumer a qualifié les actions de M. Trump de «vraiment, vraiment malheureuses».

Sur Twitter, M. Trump a également indiqué que lorsque Mme Pelosi a rejeté le projet de mur à la frontière, il a rétorqué: «Au revoir, rien d'autre ne fonctionne!»

«J'ai demandé ce qui arriverait dans 30 jours si je rouvrais rapidement les choses, est-ce que vous approuveriez la Sécurité à la frontière qui inclut un Mur ou une Barrière de fer? Nancy a dit NON», a écrit le président.

Le vice-président Mike Pence a déclaré que les démocrates n'étaient «même pas disposés à négocier».

M. Pence s'est adressé aux médias devant l'aile ouest de la Maison-Blanche après la réunion. «Je pense que le président a clairement énoncé sa position aujourd'hui: il n'y aura pas d'accord sans mur», a-t-il affirmé.

En arrivant au Capitole, plus tôt mercredi, pour une réunion avec des sénateurs républicains inquiets de la paralysie du gouvernement, M. Trump avait affirmé qu'il jouissait d'un «formidable» soutien.

Lorsque des journalistes lui ont demandé combien de temps durerait la paralysie, M. Trump a répondu: «Tout ce qu'il faudra.»

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

La paralysie des activités du gouvernement en est maintenant à son 19e jour, soit le deuxième plus long épisode de «shutdown» de l'histoire des États-Unis.

Plusieurs sénateurs républicains ont estimé que le gouvernement devrait être rouvert pendant que les pourparlers se poursuivent sur la sécurité frontalière et la demande de M. Trump d'obtenir le financement nécessaire pour construire un mur le long de la frontière américano-mexicaine.