BIEN-ÊTRE
09/01/2019 13:19 EST | Actualisé 10/01/2019 10:43 EST

Sauter le déjeuner, un bon moyen pour perdre du poids?

Et si la solution était là.

Alexander Spatari via Getty Images

Parmi les astuces pour perdre du poids, il y en a une qui semble particulièrement facile : sauter le déjeuner. Mais est-ce solide ? Le Détecteurderumeurs de l'Agence Science Presse et Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l'Université de Montréal,s'intéressent à cette rumeur qui circule depuis des décennies et qui connaît un regain de popularité.

Ce que dit la science

Au début des années 2000, certaines études épidémiologiques ont plutôt permis de constater que les personnes qui déjeunaient tous les jours avaient un poids inférieur à celles qui ne déjeunaient jamais ou rarement. D'autres études ont établi que les gens qui avaient l'habitude de déjeuner, maintenaient plus facilement leur nouveau poids que ceux qui sautaient ce repas.

Plusieurs hypothèses ont été émises par les spécialistes pour expliquer ces résultats : le déjeuner permettrait de mieux contrôler les fringales et de manger un repas du midi moins copieux, donc, de consommer moins de calories au cours de la journée. Sauter le déjeuner était peut-être, de plus, lié à un régime amaigrissant qui forçait l'organisme à ralentir sa dépense d'énergie.

Toutefois, une dizaine d'années plus tard, la validité de ces hypothèses n'a toujours pas été établie. Selon des études expérimentales, le fait de sauter le déjeuner ne serait pas associé à une consommation plus élevée de calories au cours de la journée et des essais randomisés contrôlés (plus fiables que les études épidémiologiques) n'ont pas permis d'établir un lien clair entre la prise d'un déjeuner et la saine gestion du poids.

En fait, la rumeur selon laquelle sauter le déjeuner ferait perdre du poids est devenue encore plus contestée, alors que d'autres recherches ont suggéré que d'arrêter de déjeuner pouvait même mener au surpoids ! Il ne s'agit toutefois pas d'une relation de cause à effet, ont rétorqué les auteurs d'une méta-analyse publiée en 2013.

Par exemple, le fait de déjeuner peut tout simplement refléter l'adoption de saines habitudes de vie (alimentation et exercice). Une étude transversale effectuée au Royaume-Uni, également publiée en 2013, a d'ailleurs révélé que les gens qui avaient toujours l'habitude de déjeuner étaient plus actifs que les personnes qui déjeunaient parfois ou jamais. Une autre méta-analyse, en 2018, a aussi conclu à un « modeste effet » sur le contrôle de l'appétit chez les gens qui déjeunent — autrement dit, ceux qui déjeunent ont moins tendance à grignoter tout au long de la matinée.

Bref, le rôle que le déjeuner joue sur la saine gestion du poids demeure incertain et de plus amples recherches seraient nécessaires pour élucider les mécanismes d'action évoqués par les chercheurs au début des années 2000.

Le déjeuner influence la santé en général

Déjeuner permet de satisfaire ses besoins nutritifs quotidiens et de fournir le carburant dont notre corps a besoin pour bien fonctionner tout au long de la journée. Des études ont d'ailleurs permis de constater que les gens qui déjeunent consomment plus de fibres alimentaires, de calcium, de fer, de potassium, de magnésium et d'acide folique que les autres. En effet, ces nutriments se retrouvent notamment dans les céréales et le pain de grains entiers, le lait et les autres produits laitiers, ainsi que dans les fruits : tous des aliments qui s'intègrent facilement à un bon déjeuner !

Cet article est le fruit d'une collaboration entre le Détecteur de rumeurs de l'Agence Science-Presse et Extenso le Centre de référence sur la nutrition de l'Université de Montréal.

VOIR AUSSI :

Galerie photo Idées de déjeuner rapide Voyez les images