NOUVELLES
03/01/2019 14:08 EST | Actualisé 03/01/2019 14:08 EST

Métro: un vieux wagon pour les jeunes du Taz

Grâce au don d'un des wagons MR-63 mis à la retraite par la STM, le skatepark peut enfin climatiser une partie de son édifice.

Où sont passés les vieux wagons de métro MR-63? Au Taz, entre autres. L'installation d'un des premiers wagons du métro de Montréal dans la cantine du skatepark aura permis aux jeunes skaters d'avoir un peu de répit pendant la longue canicule l'été dernier.

La mise à la retraite des wagons MR-63 par la Société de transport de Montréal (STM) était une occasion à ne pas manquer pour Christian Hatin, responsable des installations du Taz.

«On voulait embarquer là-dedans, on s'est dit pourquoi pas. On pourrait peut-être utiliser le wagon pour avoir un effet qui sort du mur. Un peu comme si c'était comme une collision dans la bâtisse», se remémore-t-il en entrevue avec le HuffPost Québec.

Un coin frais

Finalement, ils ont plutôt opté pour un projet de «tapisserie» pour le mur d'entrée. Un projet beaucoup moins coûteux et qui leur permettait de sceller la cantine pour la climatiser.

Olivier Robichaud
L'intérieur de la cantine du Taz a été refait pour souligner l'arrivée d'un wagon de métro MR-63.

«Veux, veux pas, il fait chaud à la base ici, plus les gens sont actifs à l'intérieur du Taz. Ça devient assez humide et ça prend 24 à 48 heures pour avoir un changement d'air complet. Si la canicule finit le dimanche soir, on va sentir l'air frais seulement le mardi ou mercredi matin. C'est l'fun d'avoir un spot plus frais», explique M. Hatin.

Selon lui, climatiser l'ensemble de l'édifice de 85 000 pieds carrés coûterait beaucoup trop cher.

Clin d'oeil à la STM

Le Taz a profité de l'occasion pour revoir le look de son resto. Le menu a été redessiné aux couleurs des lignes de métro, et les tables ont été refaites avec des photos d'archives de la STM.

«C'est l'fun d'intégrer un autre élément urbain. On a essayé de garder le cachet original, toute l'essence du wagon de métro en tant que tel. De là, les nouvelles tables qu'on a faites avec des photos d'archives de la STM. C'est vraiment un clin d'oeil aux travailleurs dans l'usine, les ingénieurs, les ouvriers qui ont confectionné le métro», affirme Christian Hatin.

Olivier Robichaud
L'affichage du menu à la cantine du Taz a été modifié pour rappeler les lignes de métro, à la suite de l'installation d'un wagon MR-63.

Et comment c'est reçu par les ados? Avec peu de mots...

«Les gens qui utilisent le métro, qui l'ont connu, ils apprécient le legs qu'on essaie de recréer ici à l'intérieur du Taz. Les jeunes... c'est des expressions comme «c'est cool». Dans la simplicité, mais l'important c'est qu'on comprenne!»

Au total, 24 wagons MR-63 et quelques portes de métro ont été reconvertis dans sept projets architecturaux, artistiques ou éducatifs. Les Montréalais ont déjà eu un aperçu d'un des projets les plus ambitieux cet été, avec la station F-MR.