NOUVELLES
23/12/2018 15:09 EST | Actualisé 23/12/2018 15:09 EST

Maisie Williams de «Game of Thrones» demande un 2e référendum sur le Brexit

L'interprète d'Arya Stark ne veut pas du Brexit et signe avec 12 autres artistes britanniques une lettre ouverte au Parlement.

Karwai Tang via Getty Images

Ils réclament un "vote du peuple". Treize artistes britanniques, dont l'actrice de "Game of Thrones" Maisie Williams et le rappeur Professor Green, publient une lettre ouverte ce dimanche 23 décembre pour demander un second référendum sur le Brexit, rapportent nos confrères du HuffPostbritannique.

"Le Brexit sur la table actuellement est tellement éloigné de ce qui était promis en 2016, qu'il est franchement antidémocratique de renier au peuple son mot à dire", écrivent les acteurs et musiciens signataires de la lettre, qui demandent à leurs députés d'en finir avec "les mensonges et le chaos".

Outre Maisie Williams et Professor Green, les auteurs du texte sont la réalisatrice Alice Aedy, les actrices Amber Anderson, Amelia Dimolden et Faye Marsay, les écrivaines et activistes Grace Campbell et Honey Ross, la chanteuse Dodie Clark, les chanteurs Hussain Manawer et Jordan Stephens, l'acteur Jolyon Rubinstein et l'illustratrice Alice Skinner.

«La seule solution»

L'accord de retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, négocié pendant deux ans et approuvé par les 27 et la Première ministre Theresa May le 25 novembre, suscite une forte opposition dans le pays, de la part des europhiles comme des eurosceptiques. L'incertitude autour de sa ratification par le Parlement britannique renforce la probabilité d'un Brexit sans accord.

Incapable de rassembler une majorité en faveur de l'accord, Theresa May a reporté en catastrophe le vote des députés, prévu le 11 décembre, à la semaine du 14 janvier. Soit à peine un peu plus de deux mois avant la date de sortie prévue du Royaume-Uni de l'UE, le 29 mars. Exclue à plusieurs reprises par la Première ministre, l'hypothèse d'un nouveau référendum a été évoquée par la ministre du Travail comme une solution pour débloquer la situation.

"Pouvez-vous nous regarder dans les yeux et nous dire que cet accord pour le Brexit sera bon pour notre avenir? Pouvez-vous honnêtement dire que cet accord est meilleur que la situation dans laquelle nous sommes en ce moment?" interrogent les artistes dans cette lettre. "La seule solution pour nous sortir de ce bazar est de rendre la décision au peuple et de le laisser décider", ajoutent-ils.

«Même le gouvernement admet que nous serons plus pauvres»

"La majeure partie des personnes de notre génération a voté en 2016 pour rester dans l'UE. Beaucoup ont été dévasté par les résultats. Mais nous sommes des démocrates, et bien sûr le gouvernement a dû négocier un accord qui fonctionnerait pour ce pays. Si c'est celui-ci, alors que vous votiez pour rester ou pour partir, vous savez qu'il n'est pas assez bon. Même le gouvernement admet que nous serons plus pauvres à l'arrivée", dit la lettre ouverte.

"L'austérité nous a fait assez de mal. Ce malheureux Brexit va empirer la situation. Avec les inégalités qui se creusent, les services publics qui déclinent, des prix de l'immobilier bien au-delà des moyens des plus jeunes, et des frais de scolarité qui nous handicapent, ne soyez pas surpris que beaucoup d'entre nous, la première génération à grandir en devenant plus pauvres que ses parents, perde complètement espoir en la politique", écrivent les artistes.

Leur lettre aux députés est soutenue par les groupes de campagne "Our Future, Our Choice" (OFOC) et "For our Future's Sake" (FFS), qui demandent un vote des citoyens sur l'accord final pour le Brexit.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: