DIVERTISSEMENT
19/12/2018 13:27 EST | Actualisé 19/12/2018 13:27 EST

Des techniciens réclament près de 740 000 $ à Éric Salvail

«Le grief vise Éric Salvail personnellement ainsi que toutes ses compagnies...»

V/En Mode Salvail

Les choses se compliquent pour Éric Salvail, à qui les techniciens de l'émission En mode Salvail réclament 736 000 $ en salaires impayés, rapporte TVA Nouvelles, ce mercredi 19 décembre.

115 techniciens ont perdu subitement leur emploi lorsque le talk-show de fin de soirée a été retiré des ondes de V en octobre 2017, à la suite des révélations d'inconduites sexuelles reprochées à l'animateur et producteur.

«Le grief vise Éric Salvail personnellement ainsi que toutes ses compagnies. S'il vient à manquer de l'argent en lien avec notre réclamation, ce que nous disons, c'est que Media Ranch doit absorber la totalité ou le solde des réclamations des techniciens», a déclaré Gilles Charland, directeur général de l'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS), à TVA Nouvelles.

Pour les avocats de Media Ranch, qui avait racheté les actifs de Salvail & Co relatifs à la production et aux propriétés intellectuelles, «l'entreprise ne devrait pas être visé par ce grief».

Éric Salvail a refusé de témoigner dans cette affaire, mais Gilles Charland entend bien l'obliger à se présenter aux auditions dans un avenir rapproché.

«Nous lui ferons parvenir un subpoena pour le forcer à témoigner, ce sera fait au moment venu», a-t-il précisé.

À voir également :