NOUVELLES
19/12/2018 11:11 EST | Actualisé 19/12/2018 11:11 EST

Mark Zuckerberg a perdu 15 milliards $ en 2018

Doit-on se passer le chapeau?

Marlene Awaad/Bloomberg via Getty Images

2018 aura été une annus horribilis pour le fondateur de Facebook.

Alors même qu'il est révélé que Facebook a permis à Netflix et à Spotify de lire des messages privés de ses utilisateurs sans les avertir, on apprend également mercredi que le PDG du réseau social a vu fondre sa fortune de pas moins de 15 milliards $ en un an.

Comme l'indique Bloomberg, la valeur nette du milliardaire s'établit tout de même à 56,8 milliards $. On peut dire qu'il n'aura pas besoin de l'aumône de sitôt, malgré ses pertes importantes en 2018.

Avec cette fortune, il pourrait acheter 45,5 millions d'onces troy d'or.

Une année difficile pour Facebook

L'année a été difficile pour Facebook. Le scandale Cambridge Analytica, qui a récupéré les données de 87 millions d'utilisateurs Facebook à leur insu, a entaché l'image de la compagnie, dont Zuckerberg détient 13% du capital.

Le réseau social a par la suite annoncé une série de mesure pour rassurer les utilisateurs sur le respect de la vie privée sur la plateforme. Mais le mal était fait pour les investisseurs, le titre plongeant à la bourse.

Ce n'est pas tout. Facebook a dû faire à une révolte d'actionnaires, à un conflit avec les cofondateurs d'Instagram qui ont claqué la porte, et à une autre brèche de sécurité exposant les données de 29 millions d'utilisateurs. Tout ça, sans oublier que Zuckerberg a dû se présenter devant le Congrès où il a avoué ne pas en avoir fait assez pour protéger les utilisateurs de Facebook.

Malgré cette tempête, le milliardaire a assuré qu'il garderait son poste à la tête du réseau social.

Ce qui descend ne peut que remonter non?

Voir aussi: