BIEN-ÊTRE
17/12/2018 07:36 EST | Actualisé 17/12/2018 14:23 EST

Sondage Léger: un Canadien sur quatre souligne le temps des Fêtes par obligation

Les grincheux ont-ils eu raison de Noël?

Entre les innombrables soupers de famille, la course aux cadeaux et les chansons de Noël en boucle, vous avez l'impression d'avoir perdu l'esprit de Noël qui vous animait il y a quelques années?

Ce n'est pas nouveau que Noël se révèle être un défi pour les personnes seules, mais il semblerait que l'engouement autour du temps des Fêtes est de moins en moins présent auprès des jeunes. Pas étonnant, un récent coup de sonde démontrait qu'un millénial québécois sur cinq ne prévoit pas célébrer pendant le temps des Fêtes, cette année.

Que ce soit en raison d'un désir de consommer de façon plus responsable ou pour des questions d'argent, 20% des milléniaux préféreraient tout simplement faire comme si Noël n'existait pas.

Les grincheux ont-ils eu raison de Noël? Célébrons-nous Noël par obligation?

Selon un récent sondage Léger, près d'un Canadien sur quatre (24%) dit souligner le temps des Fêtes par obligation. Chez les 18 à 34 ans, 29% disent fêter par obligation.

Néanmoins, à travers le Canada, le Québec est la province dont la population est la plus encline (78%) à célébrer Noël de leur plein gré.

Une légère différence est notable entre les hommes et les femmes. Les hommes sont plus nombreux (27%) à se sentir forcés de célébrer Noël contre 22% des dames.

Courtoisie firme Léger
Noël

Toujours un désir de célébration?

La grande majorité (87%) des Canadiens célébrera tout de même Noël cette année. Du côté des jeunes adultes de 18 à 24 ans, seulement 80% affirment avoir l'intention de fêter le 25 décembre. À l'inverse, les personnes âgées entre 45 et 54 ans seront les plus nombreuses (90%) à participer aux festivités.

On remarque un lien entre le revenu et l'intention de célébrer la Fête. Les personnes gagnant 100 000$ et plus affirment vouloir célébrer Noël à 92% comparativement à 80% pour la population ayant un revenu inférieur à 40 000$.

Malgré un engouement moins présent pour le temps des Fêtes, la famille demeure au premier plan. La plupart des Canadiens qui ont l'intention de souligner la fête de Noël en 2018 célébreront avec leur famille (89%), particulièrement les Québécois (94%).

Ce sondage Léger a été réalisé du 9 au 11 décembre 2018 auprès de 1530 Canadiens représentatifs. La marge d'erreur est de 2,5%.

CORRECTION: Une version antérieure de cet article indiquait que près d'un Canadien sur quatre (24%) disait souligner le temps des Fêtes par obligation, et que 29 % de ceux-ci avaient de 18 à 34 ans. Il faut plutôt lire que, chez les 18 à 34 ans, 29% disent fêter par obligation.