DIVERTISSEMENT
16/12/2018 09:08 EST | Actualisé 16/12/2018 09:11 EST

Robert Charlebois a une solution pour relancer l'économie française

Sur le plateau de «On n'est pas couché», le chanteur a profité d'un échange avec le gilet jaune pour souffler une idée à Emmanuel Macron.

"Il y a une chose que monsieur Macron pourrait faire..." Alors que le président de la République a tenté de répondre le 10 décembre dernier à la grogne des gilets jaunes en annonçant quatre mesures pour le pouvoir d'achat, une solution alternative lui a été proposée samedi 15 décembre à "On n'est pas couché". Et l'auteur de cette suggestion n'est ni un élu, ni un commentateur politique, mais un artiste -québécois de surcroît-, Robert Charlebois.

Et le chanteur et acteur de 74 ans conseille au président de la République une solution bien de chez lui: "Payer les gens tous les jeudis." Une méthode qui fait tourner le commerce, à en croire Robert Charlebois. "Le jeudi, les restos sont pleins, les bars aussi. Et le vendredi, le samedi, le dimanche... Le seul jour difficile de la semaine, c'est le mercredi que l'on mange des pâtes au 'tout s'qui', vous savez tout ce qui traîne dans le frigo."

En effet, au Québec, les salaires sont versés à intervalles réguliers d'un maximum de seize jours. Et dans la plupart des cas, ce sont des paies bi-mensuelles qui sont en place, les employés recevant leur chèque ou leur virement le premier et le troisième jeudi de chaque mois.

Une solution qui pourrait être mise en place en France "dès le 1er janvier", qui "coûterait zéro" et "qui éliminerait la difficulté des fins de mois", assure Robert Charlebois. "Croyez-moi: l'économie n'est pas quelque chose de précis, ça respire comme un poumon. Il y a plein d'économistes qui ont pensé" à ce fonctionnement, explique-t-il. Et de conclure: "Les gens retrouveraient le sourire le jeudi!"

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

VOIR AUSSI: