DIVERTISSEMENT
15/12/2018 13:52 EST | Actualisé 15/12/2018 13:52 EST

Shakira poursuivie pour fraude fiscale en Espagne

Elle nie tout.

La star colombienne Shakira va être poursuivie par le parquet pour avoir fraudé le fisc espagnol à hauteur de 14,5 millions euros (21,9 M$), ce qu'elle nie farouchement, affirme vendredi le quotidien El Pais.

Selon le premier journal généraliste du pays, le parquet a informé la chanteuse de la fin de son enquête et du fait qu'il n'allait pas classer le dossier, ce qui signifie qu'il va déposer une plainte formelle à son encontre dans les jours à venir.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole du parquet espagnol s'est contenté d'indiquer qu'"aucune décision n'avait été prise" et que le dossier était encore "en cours d'examen".

Selon le parquet, le fisc accuse Shakira de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne alors qu'elle y résidait selon lui entre 2011 et 2014.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Les poursuites à venir du parquet ne concernent toutefois que la période 2012-2014, les faits remontant à 2011 étant déjà prescrits.

Officiellement en couple depuis 2011 avec le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué, avec qui elle a deux enfants, la chanteuse de 41 ans a officiellement transféré sa résidence fiscale en Espagne en 2015.

Elle était auparavant aux Bahamas.

Mais un porte-parole du parquet de Barcelone avait dit en février à l'AFP que cela ne "correspondait pas à la réalité", son compagnon et ses enfants étant à Barcelone.

Les avocats de Shakira insistent eux sur le fait que la plus grande partie de sa rémunération provenait jusqu'en 2014 de ses tournées internationales et qu'elle ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne, la condition pour être résident fiscal dans le pays.