NOUVELLES
10/12/2018 16:38 EST | Actualisé 10/12/2018 16:38 EST

Les tarifs du métro vont changer. Vous pouvez influencer la décision.

L'ARTM lance un sondage pour connaître vos préférences quant à la façon de tarifer le transport en commun.

HuffPost Québec

Préférez-vous payer votre transport en commun selon la distance du trajet, ou selon votre zone de résidence? Selon votre âge, ou selon votre revenu? Les autobus devraient-ils coûter moins cher que le métro? Autant de questions que l'ARTM souhaite vous poser dans le cadre de la refonte des titres de transport du Grand Montréal.

L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) a le mandat de simplifier sa grille tarifaire. Chargé d'organiser le transport dans le Grand Montréal, l'organisme compte présentement plus de 700 tarifs différents selon votre âge, votre lieu de résidence, le type de transport que vous utilisez ou votre statut d'étudiant, entre autres.

Avec son nouveau sondage, l'ARTM tente de connaître les préférences de ses usagers. On peut, par exemple, indiquer qu'on préfère payer selon la distance parcourue avec des rabais pour les étudiants et les aînés. Ou encore, qu'on aimerait payer moins cher parce qu'on prend uniquement les autobus et seulement en-dehors des périodes de pointe.

Actuellement, l'ARTM fixe les tarifs selon des «zones». Plus on demeure loin du centre-ville, plus on paie cher. Divers rabais sont ensuite appliqués au tarif.

Quelques questions portent aussi sur les préférences en termes de mode de transport. Le futur Réseau express métropolitain (REM) fait partie des choix, tout comme les autobus, le métro et les trains de banlieue.

Courtoisie - CDPQ
Le sondage de l'ARTM demande aussi quels modes de transport les usagers souhaitent utiliser, y compris le REM.

L'ARTM souhaite aussi savoir si ses usagers veulent passer au mode «compte-client». Cette option offre toutes sortes de possibilités, notamment de payer à la fin du mois selon notre utilisation réelle. Elle pourrait aussi, éventuellement, permettre aux usagers de payer leurs titres en ligne à partir d'un téléphone cellulaire.

La Société de transport de Montréal (STM) planche d'ailleurs sur une application mobile offrant cette option. L'application, baptisée provisoirement «Céleste», permettrait également de réunir en un seul lieu les comptes des transporteurs publics, de Bixi et des entreprises privées comme Netlift et Communauto.

L'ARTM doit livrer sa nouvelle grille tarifaire d'ici 2019.