NOUVELLES
10/12/2018 11:42 EST | Actualisé 12/12/2018 08:21 EST

Un couple nu au sommet de la pyramide de Gizeh indigne l'Égypte

Un couple danois se serait faufilé dans la nuit pour grimper en haut d'une pyramide et prendre une photo d'eux dans le plus simple appareil.

TOURISME - Quand on cherche le buzz par tous les moyens, on finit par le trouver... et les ennuis qui vont avec. En effet, les autorités égyptiennes ont ouvert une enquête après qu'un film montrant un couple totalement nu en haut d'une pyramide du plateau de Gizeh a été diffusé sur internet début décembre par un photographe danois.

Selon le journal The Independent, la première publication de la vidéo, que vous pouvez voir en tête d'article, daterait du 5 décembre dernier sur YouTube par Andreas Hvid. On y voit un couple en train d'escalader une pyramide dans la pénombre. Arrivée en haut de l'édifice, la jeune femme, surplombant la ville et de dos, commence à enlever son t-shirt. Puis un fondu noir laisse place à un cliché du couple nu, allongé, en train de s'enlacer.

En commentaire de la vidéo, l'auteur affirme avoir passé "plusieurs heures à se faufiler sur le plateau de Gizeh" pour trouver le moyen de grimper au sommet de pyramide sans se faire repérer par la sécurité du site. Toujours selon The Independent, la vidéo a ensuite été remontée et republiée le 8 décembre, avec en commentaire: "Fin novembre 2018, un ami et moi avons escaladé la grande pyramide de Gizeh (alias Pyramide de Khufu, Pyramide de Keops). Craignant d'être repéré par les nombreux gardes, je n'ai pas filmé les nombreuses heures passées à se faufiler sur le plateau de Gizeh, qui ont conduit à la montée."

Dans le pays à majorité musulmane comme l'Égypte, cette vidéo a indigné les réseaux sociaux et les médias locaux, bien que les officiels aient affirmé que ces images ne pouvaient être vraies étant donné le niveau de surveillance élevé sur le site historique, vieux de plus de 4500 ans.

"REGARDEZ | Une vidéo virale montre un couple danois posant nu au sommet de la pyramide de Gizeh en Egypte, une enquête commanditée"


"Vidéo pornographique"


Ce dimanche 9 décembre, le ministre des antiquités du pays, Khaled El-Anany est monté au créneau devant les députés Égyptiens et a affirmé qu'il avait lancé une enquête auprès du procureur général selon le journal Al-Ahram, rapporte The Independent.

Les procureurs ont la charge d'investiguer "sur la manière dont un photographe danois et sa petite amie ont réussi à escalader la pyramide de Khufu et doivent savoir s'ils ont réellement filmé une vidéo pornographique explicite au sommet de la pyramide", indique encore le journal égyptien Al-Ahram.

Devant les députés, Khaled el-Anany a rappelé qu'escalader les pyramides était "strictement interdit" et a caractérisé l'incident de "violation de la moralité publique".

"J'ai demandé à des experts de vérifier la vidéo et de déterminer si elle était réelle ou non", a indiqué le ministre. "Les autorités du parquet vont expliquer aux Égyptiens comment les deux touristes ont réussi à escalader la grande pyramide de Khufu, que la vidéo soit réelle ou fausse, et les responsables négligents seront traduits en justice."

Une fausse vidéo?

La véracité de la vidéo a en effet été mise en cause par plusieurs internautes, avance The Independent. Les sceptiques remettent en question la séquence à cause de l'éclairage trop important par rapport à la réalité aux alentours de la pyramide.

Pourtant, son auteur Andreas Hvid, qui se décrit comme un explorateur urbain sur son site internet et qui publie d'autres photos de nu dans des endroits improbables, semblait préparer ce projet depuis longtemps. Interrogé par le tabloïd danois Ekstra Bladet, il affirme "avoir rêvé de gravir la grande pyramide pendant de nombreuses années. L'idée de faire un tournage nu là-bas existait aussi depuis un certain temps."

Andres Hvid a également partagé une photo "coulisses" de son ascension sur Instagram.

Video link in BIO.

Une publication partagée par Andreas Hvid (@andreas.hvid) le

"Je suis triste que tant de gens soient fâchés", regrette-t-il. "Mais j'ai également reçu une réponse positive de nombreux Égyptiens - une chose qui, à mon avis, mérite d'être rappelée."

À voir également sur Le HuffPost: