DIVERTISSEMENT
09/12/2018 20:04 EST | Actualisé 10/12/2018 18:07 EST

Sans surprise, Catherine et Andrew remportent la finale d'«Occupation Double Grèce»

La logique a été respectée...

Le Québec était de nouveau appelé aux urnes, ce dimanche 9 décembre. Mais contrairement aux élections provinciales du 1er octobre dernier, cette fois-ci, c'était du sérieux. En effet, le temps était venu de couronner le couple gagnant d'Occupation Double Grèce.

Après dix semaines de voyages, de zizanie, de rapprochements, de mensonges et de revirements semblant parfois un petit peu trop arrangés avec le gars des vues, c'est finalement Catherine et Andrew qui ont mis la main sur le micro-loft Bonneville, les voitures, l'ameublement dernier-cri et tout le tralala.

Les exclus s'en mêlent, encore...

Contrairement à la finale d'OD Bali, qui fut davantage sous le signe de la bisbille gracieuseté de Sansdrick et Joanie, le dernier épisode d'OD Grèce s'est déroulé dans un calme relatif, mettant l'emphase sur les paysages de rêve d'Hawaï, davantage de rapprochements, et la nostalgie d'une expérience de vie que peu peuvent se vanter d'avoir vécue.

À LIRE AUSSI: «OD Grèce»: les candidats fêtent la fin de l'aventure au Casino de Montréal

La zizanie a plutôt été alimentée par les anciens candidats, à qui Jay Du Temple a donné la parole afin que ces derniers livrent leurs impressions (encore) sur le parcours des trois couples finalistes.

Kristina a notamment fait savoir qu'elle désirait voir Catherine gagner, mais pas Andrew, en plus de demander à Pézie de faire attention «au petit coeur» d'Olivier.

Philippe s'est joint au mouvement en martelant que Pézie n'avait pas eu l'air très honnête.

Maryline a pour sa part souhaiter «une belle vie d'influenceurs sur Instagram» à Renaud et Jessika.

Évidemment, Michael est celui qui avait le plus de reproches à adresser aux finalistes, en particulier à Renaud. Celui qui avait traité les candidates de «connasses» a en effet fait part de son désir de «remettre les idées au clair» du mécanicien de locomotive quant à sa manière de traiter les femmes.

«Il est cute, j'ai hâte de jouer avec ses petites joues», a réagi Renaud après avoir visionné le message de Michael.

De son côté, Olivier a dit «se c*lisser» de ce que les gens pensent de sa relation avec Pézie.

Mises au point...

Renaud et Jessika se sont rapprochés encore davantage, au point d'en venir à se dire «Je t'aime» à un rythme presque comparable à celui de Pézie et Olivier.

De leur côté, ces derniers ont confié que s'ils n'avaient qu'une chose à changer, ils auraient évidemment dévoilé plus tôt à leurs colocataires qu'ils s'étaient vus avant le début de l'aventure. Tous deux ont toutefois affirmé qu'ils auraient eu le même coup de foudre au moment de leur rencontre en Grèce.

À 15 minutes de la fin du vote, Andrew a fait le point sur sa relation avec Catherine de la manière la plus maladroite qui soit, lui qui a dû expliquer deux fois plutôt qu'une à sa douce qu'il ne voulait pas mettre fin à leur relation, mais qu'il était en train de tomber amoureux d'elle.

«Je ne suis vraiment pas bon avec les émotions», a ensuite déclaré Andrew.

On confirme, Andrew, on confirme...

La fin n'est que le début...

Avant de dévoiler le nom des gagnants, Jay Du Temple a confirmé que l'émission la plus populaire de V (et de loin) serait bel et bien de retour en ondes en 2019.

Plus important encore, l'animateur a révélé qu'il serait au poste pour guider une nouvelle portée de futurs influenceurs à travers une autre aventure télévisuelle remplie d'émotion.

Finalement, en direct du Vieux-Port de Montréal, Jay Du Temple a couronné Catherine et Andrew grands gagnants d'une saison forte en rebondissements et en papillonnements.

L'heure de vérité d'Occupation Double Grèce sera diffusée le dimanche 16 décembre à 18h30, sur les ondes de V.

À voir également :