DIVERTISSEMENT
06/12/2018 10:00 EST

«Super Smash Bros. Ultimate»: à mettre sous le sapin

Voici quatre points qui font qu'il est le cadeau familial parfait pour Noël.

Super Smash Bros. Ultimate
Facebook/Nintendo of Canada
Super Smash Bros. Ultimate

En laissant filtrer des images de son jeu Super Smash Bros. Ultimate depuis six mois, Nintendo prenait le risque de créer un battage publicitaire trop fort pour ce que le nouveau titre pourrait offrir à sa communauté de joueurs.

Mais il n'en est rien. Après un test de ce nouveau Smash pour la Nintendo Switch disponible vendredi, il s'agit du titre le plus abouti de la série, offrant une jouabilité «ultime» pour tous les types de joueurs.

Comme Smash est considéré comme un jeu de party, le HuffPost Québec a invité deux amis fans de la série à essayer le jeu le temps d'une soirée, Frédéric et Andrew. Une soirée qui a vite vu le temps filer!

Voici quatre points qui font que Super Smash Bros. Ultimate est le cadeau familial parfait pour Noël.

Des modes de jeu diversifiés

La nouvelle mouture de Smash, qui a débuté à l'époque du Nintendo 64, comporte autant de modes de jeu qu'il peut y avoir de types de joueurs.

Le mode combat offre la chance de jouer en groupe de façon simple, rapide, et peut convenir pour une séance de jeu de 20 ou 30 minutes.

Le mode tournoi permet d'ajouter un grand nombre de personnages, de choisir la forme de son tableau, et propose donc une expérience de jeu plus longue.

Smash revisite aussi des modes de jeu qui ont été populaires au cours des dernières moutures, comme le mode classique, ou Smash 100, où le joueur doit éliminer 100 adversaires sans subir de revers.

«"Ultimate", Nintendo pèse ses mots. C'est l'aboutissement ultime des Smash à travers le temps. Ils ont gardé le meilleur des anciennes versions, et se sont débarrassés de ce que le monde n'aimait pas», fait remarquer Andrew.

Des personnages équilibrés

Ultimate, contrairement à certains autres Smash, ne présentent pas des personnages démesurément plus forts que d'autres, offrant des possibilités de mouvements différents et styles de combat différents, mais sans créer de débalancement. «Ils ont gardé le balancement de la version Wii U des personnages avec la collaboration de Namco Bandai. Je n'ai pas senti de personnages en désavantage, ils ont tous leurs avantages», dit encore Andrew.

Des contrôles faciles

Les fans peuvent se rassurer: il est toujours possible d'utiliser une manette de Gamecube pour jouer. Mais comment réagissent les joycons de la Switch? Sans aucun problème. Le jeu fait une utilisation complète des boutons dont disposent les manettes.

De plus, les contrôles sont faciles à apprendre et leur utilisation devient vite naturelle. «On est capable de se défendre rapidement», estime Frédéric.

Un mode aventure challengeant

Super Smash Bros. Ultimate dispose d'un mode où le joueur embarque dans une aventure où tous les personnages du jeu (il y en a plus de 70) sont avalés par une étrange lumière. Seule la sympathique boule rose qu'est Kirby survit et part libérer ses amis des griffes de cette bizarre lumière.

Le joueur atterrit alors sur une carte où il doit améliorer les aptitudes de ses combattants à l'aide d'«esprits» qu'il collectionne. Après plusieurs heures de jeu, nous évaluons que l'aventure vaut l'achat du jeu pour les gamers solo, puisqu'il propose des options de combat qu'on ne retrouve pas dans les autres modes, et maintient ainsi l'intérêt.

Certains critiques jugeront peut-être que le mode aventure n'atteint pas la profondeur d'un véritable RPG, avec une histoire fortement développée à l'aide de cinématiques. Par contre, ce n'est pas dans la tradition de cette série d'offrir ce genre de proposition.

Super Smash Bros. Ultimate sera sur les tablettes le vendredi 7 décembre au coût de 79,99$.