DIVERTISSEMENT
05/12/2018 07:38 EST | Actualisé 05/12/2018 07:40 EST

Catherine Deneuve s'emporte contre Laurent Delahousse

Au coeur de sa colère, la diffusion d'une rétrospective peu flatteuse qu'elle compare à un «enterrement de première classe».

TÉLÉVISION - Elle est en colère et le fait savoir. Après la diffusion d'un numéro consacré à la vie de Catherine Deneuve, l'émission "Un jour un destin" de Laurent Delahousse s'attire les foudres de la star du cinéma français.

Comme à son habitude, l'émission de France 2 retraçait le parcours d'une personnalité célèbre le 25 novembre dernier. Ce numéro avait pour thème "Catherine Deneuve, la discrète: des 'Demoiselles de Rochefort' à 'Indochine'. Mais la principale intéressée n'a que très peu apprécié cette rétrospective, comme elle l'a fait savoir dans une lettre ouverte à Laurent Delahousse, envoyée à Télérama et publiée dans le magazine ce mercredi 5 novembre.


Dans cette lettre musclée, l'actrice française compare l'émission à "un enterrement de première classe" et juge "superficiel et morbide à souhait" le portrait qui lui était consacré. Les reproches de Catherine Deneuve concernent essentiellement l'exposition de sa vie privée, chose qu'elle a toujours souhaité préserver.

Dans le viseur de l'actrice sa "vie survolée, les événements dramatiques multipliés" et des entrevues de personnes que l'actrice admet ne pas avoir vues depuis plusieurs décennies et qui la "connaissent à peine", détaille-t-elle dans sa lettre.

Catherine Deneuve juge une séquence "insupportable"

Très remontée contre Laurent Delahousse et son émission, l'actrice actuellement à l'affiche de "Mauvaises Herbes" évoque particulièrement une séquence à propos de l'accident de voiture de sa sœur Françoise Dorléac: "Mais c'est le mélange de fiction et de documents réels qui me semble le plus navrant. Et un plan que je ne peux vous pardonner: une main sur le contact d'une voiture dans laquelle ma sœur va exploser quelques minutes plus tard. Suivi des images vraies de l'accident... c'est indigne", s'emporte-t-elle.

"Vous l'avez produit, ce film, visionné et commenté, cela me sera toujours insupportable", conclut Catherine Deneuve, visiblement très affectée par les images de ce portrait.

Un format avec lequel l'actrice de 75 ans a visiblement beaucoup de mal. Plus tôt cette année, France 2 avait déjà essayé de consacrer un portrait à cette figure emblématique du cinéma français pour "Complément d'enquête". L'émission s'était alors retrouvée face à un mur. L'actrice avait laissé sur la boîte vocale d'un journaliste en charge du reportage le message suivant: "Bonjour, c'est Catherine Deneuve au téléphone. Je vous appelle parce que je sais que vous avez cherché à contacter des gens proches de moi pour un portrait pour France 2... Je suis désolée, mais c'est un genre que je n'apprécie pas du tout, moi, les portraits. Je trouve ça un peu... sinistre".

Rien d'étonnant donc à ce que Catherine Deneuve termine sa lettre ouverte en conseillant à l'émission de Laurent Delahousse de s'abstenir de diffuser la deuxième partie de ce portrait. Laurent Delahouse n'a pas encore réagi à cette missive assassine.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.