POLITIQUE
03/12/2018 12:16 EST | Actualisé 03/12/2018 16:04 EST

Ce que la mise à jour économique du Québec prévoit pour les familles et les aînés

Le gouvernement Legault donne quelques centaines de dollars aux familles avec enfants et les aînés à faible revenu. 💰💰💰

Le gouvernement Legault donne quelques centaines de dollars aux familles avec enfants et les aînés à faible revenu.
Sally Anscombe via Getty Images
Le gouvernement Legault donne quelques centaines de dollars aux familles avec enfants et les aînés à faible revenu.

QUÉBEC – Le gouvernement Legault a posé ses premiers jalons pour remettre de l'argent dans les poches des Québécois avec sa première mise à jour économique.

Les principaux ciblés? Sans contredit les familles et les aînés à faible revenu, qui auront droit à quelques centaines de dollars de plus dans leurs poches cette année. Tour d'horizon.

Une Allocation famille pour les 2e et 3e enfants

La gouvernement Legault remplace le Soutien aux enfants par l'Allocation famille. Il bonifie le montant maximal de 500$ - il passera donc de 1235$ à 1735$ - dès avril 2019 pour les deuxième et troisième enfants de moins de 18 ans dans une même famille. Ce montant sera indexé par la suite.

Les montants pour le premier enfant (2472$), ainsi que le quatrième enfant et les suivants (1852$) demeurent inchangés.

Concrètement, un couple ayant deux enfants et qui gagne moins de 49 044$ par année recevra donc un montant maximal de 4207$ - 500$ de plus dans ses poches – et un couple ayant trois enfants recevra 5942$ - 1000$ de plus.

Le gouvernement estime que plus de 423 000 familles bénéficieront de cette aide additionnelle pouvant atteindre jusqu'à 1000$ par année. Le ministre des Finances, Éric Girard, précise qu'il s'agit un «premier répit» pour les familles.

Cette aide additionnelle coûtera 62 millions de dollars de plus aux coffres de l'État en 2018-2019 et 250 millions de dollars en 2019-2020.

La Presse Canadienne
Le premier ministre François Legault en compagnie de son ministre des Finances, Éric Girard.

Gel de la contribution additionnelle en garderie

La CAQ va indexer le montant quotidien minimal de 8,25$ demandé aux familles pour le service de garde, mais va geler la contribution additionnelle payable lors de la période des impôts.

Cette contribution additionnelle va de 0,70$ par jour – pour les familles ayant un revenu familial de 52 220$ à 78 320$ - et augmente de façon graduelle jusqu'à 13,90$ par jour – pour les familles ayant un revenu familial de plus de 166 320$.

Il s'agit d'un premier geste pour le gouvernement qui compte abolir, au cours de son premier mandat, la contribution additionnelle demandée aux parents dont les enfants fréquentent un service de garde subventionné.

L'impact financier de ce gel sera relativement bas pour les contribuables : il en coûtera 200 000$ en 2018-2019 et 1,2 million de dollars en 2019-2020.

Un léger supplément pour les aînés à bas revenu

Une aide fiscale remboursable de 200$ sera accordée aux aînés de 70 ans et plus à bas revenu, et ce, dès 2018. Ils pourront ainsi bénéficier de cette mesure au moment de produire leur déclaration d'impôts au printemps 2019.

Les aînés bénéficieront du plein montant de 200$ s'ils ont un revenu familial de 22 500$ ou moins. À partir de ce revenu, l'aide sera réduite de façon progressive jusqu'à un revenu de 26 500$.

Les couples formés de deux aînés recevront un montant de 400$ s'ils ont un revenu familial de 36 600$ ou moins. L'aide sera réduite de façon progressive jusqu'à un revenu familial de 44 600$.

Le gouvernement estime que 570 000 personnes de 70 ans ou plus vont bénéficier de ce montant supplémentaire et il en coûtera 102 millions de dollars dès 2018-2019.

Même si le montant est relativement bas, il s'agit d'un premier «geste ciblé», explique le ministre Girard. D'autres changements fiscaux sont à venir pour aider les travailleurs plus âgés à rester sur le marché du travail, par exemple.

Ce que la mise à jour économique du Québec prévoit pour les familles et les