BIEN-ÊTRE
27/11/2018 11:38 EST | Actualisé 12/02/2019 16:10 EST

5 trucs de chiropraticien pour déneiger sans se tuer

Le chiropraticien Guillaume Corbin nous dévoile ses trucs pour pelleter sans sacrifier sa santé.

Yahoo Finanzen

Avant de vous attaquer aux dizaines de centimètres de neige qui sont tombées dans votre cour, pensez à ne pas vous tuer à l'ouvrage. Le chiropraticien Guillaume Corbin nous dévoile ses trucs pour pelleter sans sacrifier sa santé.

1. S'assurer que notre corps soit bien huilé

«Pelleter, c'est un exercice et il faut être en santé pour faire de l'exercice», dit Dr. Corbin. Assurez-vous que votre dos, votre cou, bref votre corps en entier soit fonctionnel. Un chiropraticien peut évaluer si vous avez des déficiences (par exemple, une hernie discale cervicale ou lombaire) et les traiter avant que vous ne les empiriez en charriant de la neige dans tous les sens. Les impacts de certaines blessures peuvent être ressentis toute votre vie.

2. S'échauffer plus que deux secondes

Sautez sur place, montez et descendez des marches, étirez les quadriceps, le tronc, les épaules... «Ça pompe le sang dans le corps, ça remplit les muscles puis ça nous prépare à l'effort physique que représente le pelletage», indique Dr. Corbin.

3. Choisir sa pelle comme du monde

Préférez une pelle à manche long, légère, en plastique idéalement. Pas en métal! Les pelles traîneaux sont excellentes, mais il ne faut jamais les soulever dans les airs si on tient à pouvoir repelleter un jour. Les manches ergonomiques ne sont pas obligatoires, témoigne Dr. Corbin, mais ils ont bénéfiques.

4. Ne pas se prendre pour Louis Cyr

Forcez avec les jambes, jamais avec le dos. Autrement dit, il vaut mieux squatter, plier ses cannes, ses genoux, étirer ses fesses, puis se servir du bas du corps pour se relever au lieu de plier le tronc. Gardez votre dos droit en tout temps en contractant notamment les abdos.

Si vous avez à envoyer la neige en arrière de vous, assurez-vous de tourner vos pieds et votre corps par le fait même. «Si vos pieds restent à la même place, ça veut dire que vous faites une torsion démesurée du dos, causant de multiples problèmes», explique Dr. Corbin. Il est toujours préférable de lancer (mieux : de pousser) la neige devant soi. Sinon, bonjour les entorses lombaires!

5. S'accorder des pauses chocolat chaud

Nombreux sont les pelleteurs qui attendent que la tempête soit passée, que les 50 centimètres s'accumulent, et qui se donnent un objectif de deux heures de déneigement pour passer à travers l'impressionnante bordée... À moins d'être athlète, oubliez ça! «Il faut s'arrêter. On s'accote sur la pelle, on prend un peu d'eau. On rentre pis on recommence plus tard. On y va par petits coups, conseille Dr. Guillaume Corbin. C'est moins lourd et donc moins exigeant.»

VOIR AUSSI :

Galerie photo Le déneigement au fil du temps à Montréal Voyez les images