DIVERTISSEMENT
26/11/2018 22:48 EST | Actualisé 27/11/2018 08:49 EST

«District 31»: le meilleur épisode de la série?

«Pourquoi le mauvais sort s’acharne sur nous autres?»

Facebook/District 31

Lundi matin, dans le cadre de l'émission Puisqu'il faut se lever, diffusée sur les ondes du 98,5 FM, Paul Arcand a révélé que Luc Dionne estimait que l'épisode du 26 novembre de District 31 était le meilleur qu'il ait écrit.

Verdict?

Facebook/District31

ATTENTION SPOILERS

L'épisode tant prisé est venu marquer une pause - en quelque sorte - au tiers de cette troisième saison.

Il n'a pas été directement question de Charlène Baribeau, d'Amélie Bérubé ou de la femme de Christian Phaneuf - quoique, connaissant Luc Dionne, nous ne serions pas surpris d'apprendre au cours des épisodes à venir que cette nouvelle affaire ait un quelconque lien avec une autre enquête en cours.

Yannick Dubeau en a peut-être un peu trop dit, d'ailleurs, en décrivant les moyens pris par des criminels en fuite pour effacer leurs traces. Disons tout simplement que son analyse rappelait un peu trop les circonstances entourant la mort de la proxénète Paule Lefebvre, qui gérait les affaires de Charlène.

Quelque chose ne tourne pas rond...

L'épisode débute sur une note d'autant plus inhabituelle alors que nous sommes invités à suivre le quotidien des patrouilleurs plutôt que celui des enquêteurs. La scène, présentée en sourdine, montre d'abord Noélie, aux prises avec les nausées matinales liées à sa grossesse.

Le tout sur un fond de musique mélancolique nous faisant aussitôt comprendre qu'un drame est sur le point de se produire.

Quelques instants plus tard, Francis, le coéquipier de Noélie, est tiré à bout portant par un automobiliste intercepté pour avoir brûlé un feu rouge.

La nouvelle a évidemment l'effet d'une bombe au poste de quartier, où l'atmosphère était déjà passablement tendue depuis la tentative de viol dont a été victime Isabelle Roy - et la riposte de celle-ci ayant mené à la mort de son agresseur. Un incident dont la principale intéressée n'est évidemment pas prête de se remettre.

Facebook/District 31

Un malheur ne vient jamais seul

«Pourquoi le mauvais sort s'acharne sur nous autres», demandera Daniel Chiasson à son lieutenant, fatigué de voir son poste accumuler les drames à un rythme aussi insensé.

L'épisode a d'ailleurs pris fin comme il avait débuté, une musique triste accompagnant cette fois un commandant ayant la lourde tâche d'annoncer à ses patrouilleurs que leur collègue ne s'en est pas tiré.

En plus de la mort de Nadine Legrand, qui impliquait aussi une policière enceinte et un meurtre commis sur une route par un individu ayant pris la fuite, l'épisode du 26 novembre a également rappelé à plusieurs égards certains moments marquants de la série 19-2.

L'émotion à fleur de peau, l'approche plus dépouillée, la solidarité, l'esprit de corps unissant des collègues ne pouvant plus exercer leurs fonctions, rassemblés à l'hôpital avec l'espoir d'apprendre qu'ils pourront un jour côtoyer leur collègue de nouveau... Luc Dionne a ramené avec une grande sensibilité la figure d'autorité à l'humain, et aux risques du métier qui, souvent, ne pardonnent pas.

Nous ne pourrions dire s'il s'agit, effectivement, du meilleur des 285 épisodes de District 31 diffusés jusqu'à maintenant. Mais nous pouvons certainement comprendre pourquoi leur auteur tient celui-ci en aussi haute estime.

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d'ICI Télé.

À voir également :