BIEN-ÊTRE
24/11/2018 11:36 EST | Actualisé 24/11/2018 11:37 EST

Ce que les femmes pensent vraiment quand vous traitez vos ex de «folles»

Beaucoup y voient un signal d’alarme.

georgeclerk via Getty Images
«Folle» est un mot très connoté, utilisé depuis longtemps pour discréditer les sentiments et les expériences des femmes.

"Si un homme vous dit qu'une femme est folle ou pénible, demandez-lui: 'Qu'est-ce que tu lui as fait pour qu'elle soit dans cet état?'", suggère Natalie Portman.

"Folle" est un mot très connoté, utilisé depuis longtemps pour discréditer les sentiments et les expériences des femmes. Il n'est pas rare d'entendre des gens, en particulier des hommes, évoquer leurs ex avec ce qualificatif sexiste.

"Il faut en finir avec ces préjugés", disait l'actrice en octobre dernier, lors de son discours de remerciement prononcé à l'occasion de la soirée Power of Women, organisée par le magazine américain Variety.

"Mon ex-copine est folle"

Traduction: J'ai joué avec ses émotions, détruit sa santé mentale, je lui ai donné des raisons d'être jalouse, je l'ai menée en bateau quand elle avait besoin de moi, et maintenant qu'elle est blessée, à juste titre, je la diabolise en espérant que les autres hommes n'en voudront pas et qu'elle reviendra vers moi.

Oui, il arrive aux hommes comme aux femmes d'avoir un comportement nuisible ou insensé qui passe pour "fou" aux yeux des autres. Mais l'utilisation répétée de ce terme pour décrire les femmes, en particulier dans le cadre d'une relation amoureuse, en dit probablement plus long sur le locuteur que sur son ex.

Nous avons demandé à des femmes de nous dire ce qu'elles pensent quand elles entendent un homme parler de son ex en ces termes. Voici ce qu'elles nous ont répondu:

Tu n'assumes pas.

"Chaque fois que j'entends un homme pester contre une ex prétendument folle, je l'interromps et je lui demande des exemples. Pourquoi? Comment? Comment est-ce que tu as géré ça? Je veux savoir ce qu'il a fait pour aider cette personne à reprendre ses esprits et adapter leur relation de manière à lui procurer un sentiment de sécurité et de réconfort. S'il prétend que tout est de la faute de l'autre, j'interprète ça comme un gros signal d'alarme." ― Jen Glantz

Tu n'es probablement pas très mature.

"'Folle' est un terme très fort, qui signifie qu'une personne est irrationnelle et agit sans raison. D'après mon expérience, les gens se comportent rarement comme des fous sans provocation. C'est une chose d'avoir une ex folle, mais si ce n'est pas un cas isolé et qu'un mec traîne toute une flopée d'ex folles derrière lui, alors le problème c'est lui, pas elle."

"Une force tenace me pousse à 'défendre mon homme'. Avant je sortais avec des mecs qui traitaient leurs ex de folles, mais maintenant je suis plutôt attirée par le genre d'hommes qui diraient calmement: 'Nous avons eu des différends, mais je la respecte en tant que personne.' La maturité, je trouve ça sexy." ― Jen Ruiz

Si ton ex avait vraiment des problèmes de santé mentale, tu n'es vraiment pas délicat.

"Pour moi, un signal d'alarme se déclenche si une personne en traite une autre de 'folle.' C'est de très mauvais goût de divulguer les problèmes de vie privée ou de santé mentale de quelqu'un pour plaisanter. En fait, je n'ai aucune envie d'entendre qui que ce soit déblatérer sur son ex. Nous avons tous des complexes et des casseroles. Ce qui m'intéresse, c'est d'entendre mon partenaire se confier sur ses propres problèmes et ce qu'il compte faire pour y remédier." ― Marzi Wilson

Je me demande ce que tu lui as fait?

"Si l'homme avec qui je sors qualifie son ex de 'folle', une alarme retentit dans ma tête. Non pas une alarme incendie classique, mais plutôt une sirène qui annonce une tempête imminente. J'ai fréquenté un mec qui me disait que toutes ses ex étaient folles. Il m'avait même raconté que l'une d'elles avait lancé une brique dans une fenêtre de sa voiture et qu'une autre avait rayé sa portière. Je me suis tout de suite demandé: 'Qu'est-ce que tu as bien pu faire pour que ces femmes en arrivent à des réactions aussi extrêmes?' Cela m'indique qu'elles se sont senties 'rabaissées' dans leur relation avec lui. Je n'ai donc pas envie de continuer à le voir." ― Valencia Morton

Plus un mec dit que son ex est "folle", plus il l'a trompée.

C'est probablement une tentative minable de faire bonne figure.

"Je suis sortie avec un homme qui affirmait que son ex était 'folle'. À l'époque, je l'ai cru sur parole parce que j'étais de son côté. Plus tard, j'ai compris que son ex était juste une personne qui traversait une période difficile. Et je suis convaincue qu'il voulait protéger son image en évitant toute possibilité qu'elle et moi parlions de lui dans son dos." ― Tara Eisenhard

Tu aimes peut-être faire des histoires.

"Nous avons tous fréquenté quelqu'un qui prétend avoir une ex folle. Quand j'entends ça, je ne peux pas m'empêcher de me demander qui est le plus fou des deux. Est-ce qu'il y a une ex qui risque de me harceler et dont je devrais me méfier, ou est-ce que c'est mon partenaire qui est fou et qui met ça sur le dos de son ex parce qu'elle a fini par ne plus supporter ses conneries? Dans les deux cas, c'est un gros signal d'alarme pour moi, parce que je ne veux pas de ce genre d'histoires." ― Eden Strong

Tu rejettes peut-être la faute sur ton ex.

"D'après mon expérience, quand un mec traite une fille de 'folle', c'est parce qu'il lui a fait une crasse et qu'il ne veut pas qu'on pense qu'il est fautif. Par exemple, mon ex-petit ami a traité de 'folle' une fille que je connaissais, mais je ne l'ai pas cru. Deux jours plus tard, nous avons rompu et je suis allée demander à cette femme si elle le connaissait: en fait, c'est lui qui était fou et elle avait failli réclamer une ordonnance restrictive contre lui." ― Ciara K.

Tu aurais bien besoin de te remettre en question.

"Quand j'entends ça, je me demande deux choses: 'Est-ce qu'il a de la compassion? Est-ce qu'il sait se remettre en question?' Je pense d'abord à la compassion, parce que si une ex a vraiment des problèmes de santé mentale au point de provoquer une rupture, la traiter de 'folle' serait cruel et méprisant pour les personnes qui souffrent de ces maladies. Ensuite, je me pose des questions sur la capacité de cet homme à se remettre en question, parce que dans la plupart des relations qui tournent mal chacun est en partie responsable. Je me demande alors si l'homme que je fréquente est capable de prendre du recul vis-à-vis de lui-même." ― Holly Martyn

Je garderai probablement mes distances.

"J'ai été l'ex 'folle'. Je le sais parce qu'après notre rupture, nous nous sommes revus plusieurs fois (mauvaise idée, je sais) et j'ai regardé son téléphone (encore une mauvaise idée). Mon numéro était enregistré sous le nom 'Connasse Hystérique.' On ne pouvait pas être plus clair."

J'ai mis longtemps à me rendre compte qu'il qualifiait de folles toutes les filles avec qui il avait eu une relation ou une aventure. Au début, je l'ai cru. Sinon, pourquoi auraient-ils rompu? Elle était probablement infidèle ou tyrannique. Au bout d'un an et demi environ, je me suis rendu compte que ce n'était pas le cas. C'est lui qui était infidèle ou tyrannique. Je me demande souvent s'il a fait la même chose à ces filles qu'à moi." ― Aliyah Mallak

Ces réponses ont été légèrement modifiées et condensées pour plus de clarté et de concision.

Cet article, publié à l'origine sur le HuffPost américain, a été traduit par M. André pour Fast ForWord.