POLITIQUE
23/11/2018 15:01 EST | Actualisé 23/11/2018 15:01 EST

Jagmeet Singh maintient qu'il sera candidat dans Burnaby-Sud

Une circonscription dans sa ville natale de Brampton en Ontario est maintenant vacante.

Photo d'archives.
Bloomberg via Getty Images
Photo d'archives.

OTTAWA — Le chef du NPD, Jagmeet Singh, maintient qu'il a toujours l'intention d'être candidat à l'éventuelle élection partielle fédérale dans la circonscription de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, même si une porte vient de s'ouvrir dans un coin qui pourrait lui être plus favorable, soit sa ville natale de Brampton, en Ontario.

Jagmeet Singh affirme avoir choisi Burnaby-Sud pour en faire son foyer politique fédéral.

«J'ai clairement expliqué ma décision de me présenter dans Burnaby-Sud et je reste tout aussi ferme sur cette décision», a-t-il déclaré.

Jeudi, le libéral Raj Grewal a annoncé sa démission immédiate à titre de député de Brampton-Est pour des raisons personnelles et médicales, sans en préciser la nature.

Le chef néo-démocrate serait grandement favori pour remporter la course dans Brampton-Est, une circonscription qu'il a représentée pendant six ans à l'Assemblée législative de l'Ontario et qui est maintenant détenue par son frère Gurratan sur la scène provinciale. L'élection partielle à venir dans Burnaby-Sud — où le NPD l'a remporté par un peu plus de 500 voix en 2015 — représente un défi plus difficile pour Jagmeet Singh.

À LIRE AUSSI:

Au moment d'être nommé chef du NPD fédéral, l'automne dernier, M. Singh avait fait part de son intention d'attendre l'élection générale d'octobre 2019 pour faire son entrée à la Chambre des communes. Il avait identifié la circonscription de Brampton-Est pour se porter candidat.

Cependant, soumis à de fortes pressions pour entrer aux Communes plus rapidement après un difficile départ comme chef de parti, Jagmeet Singh a déclaré en août qu'il serait candidat à l'élection partielle dans Burnaby-Sud. Le siège est libre depuis la mi-septembre en raison du départ du député néo-démocrate Kennedy Stewart, qui a été élu maire de Vancouver.

Le premier ministre Justin Trudeau devrait annoncer en début d'année 2019 la tenue d'élections partielles en février dans Burnaby-Sud et au moins deux autres circonscriptions vacantes. Le siège de Brampton-Est pourrait lui aussi être mis en jeu au même moment.

À voir également: