NOUVELLES
23/11/2018 10:41 EST | Actualisé 23/11/2018 10:53 EST

Des journalistes de «Fox News» présentent leurs excuses après une comparaison entre Hillary Clinton et l'herpès

«Elle refuse de partir, elle est comme l'herpès», a lancé une invitée sur les ondes du réseau américain.

Le journaliste Rick Leventhal, de Fox News, a rapidement présenté des excuses en ondes jeudi après qu'une invitée eut comparé Hillary Clinton à l'herpès.

«Elle refuse de partir, elle est comme l'herpès», a lancé Anna Paulina, directrice de l'engagement hispanique pour l'organisation de droite Turning Points USA. (Voyez un montage des principaux extraits du segment ci-dessus.)

Le commentaire de Mme Paulina est survenu au cours d'une discussion concernant la demande de Rudy Giuliani, avocat du président Donald Trump, pour une nouvelle enquête à propos de l'utilisation d'un serveur de messagerie privé alors que Clinton était secrétaire d'État.

«OK, nous présentons des nouvelles ici, ce n'est pas approprié», a répondu M. Leventhal. Le journaliste s'était auparavant dit «étonné» de voir le sujet des courriels revenir dans les manchettes «avec tout ce qui se passe dans le monde actuellement».

Ce segment de l'émission qui comptait aussi sur l'analyste politique Doug Schoen s'est ensuite poursuivi sans Mme Paulina, ont notédifférentsmédias.

«Nous allons conclure ce segment un peu plus tôt en raison du langage utilisé précédemment. Nous présentons nos excuses à nos auditeurs pour cela», a précisé Leventhal.

La journaliste Arthel Neville a répété plus tard les mêmes excuses:

«Nous voulons réitérer que nous n'approuvons par le langage qui a été utilisé ici par Anna Paulina et nous présentons nos excuses à Mme Clinton. Fox News n'appuie pas cette opinion. C'est l'Action de grâce tout le monde, on se détend. Allez!»