NOUVELLES
20/11/2018 09:19 EST | Actualisé 20/11/2018 09:19 EST

Des tests du système pancanadien En Alerte prévus le 28 novembre

Et cette fois-ci, ça devrait fonctionner, promet-on.

Le système En Alerte sert à informer la population de menaces diverses.
skynesher via Getty Images
Le système En Alerte sert à informer la population de menaces diverses.

Après des premiers tests peu concluants en mai dernier, le système d'alerte d'urgence pancanadien En Alerte sera de nouveau mis à l'épreuve le 28 novembre prochain.

Ce jour-là, le système transmettra un message à tous les téléphones mobiles compatibles du Québec à 14h55. Dans les autres provinces et territoires, le test aura lieu à 13h55, heure locale.

Les tests d'alerte seront aussi diffusés à la radio et à la télévision.

Lire aussi:
» Peut-on désactiver les notifications du système «En Alerte» sur les appareils mobiles?

«Afin d'aider les divers intervenants à s'assurer qu'il n'y a pas de problèmes en suspens avec le système, le CRTC a récemment exigé que les fournisseurs de services sans fil distribuent tous les tests d'alerte supplémentaires émis par les organisations provinciales de gestion des urgences», a expliqué le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes par voie de communiqué lundi.

Depuis sa mise en place en avril dernier, le système a été utilisé plus d'une centaine de fois pour prévenir des Canadiens de menaces imminentes. Des alertes ont notamment été envoyées lors des tornades qui ont touché Ottawa et Gatineau le 21 septembre dernier.

Les alertes ne sont généralement pas envoyées à tous les Canadiens; la zone géographique de diffusion varie en fonction du type de menace.

En mai, En Alerte avait attribué les ratés des tests à «un espace supplémentaire dans le code». «La configuration erronée a été corrigée rapidement», avait-on assuré.

Faites vos mises à jour

L'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) a invité mardi tous les Canadiens à vérifier la compatibilité de leurs appareils mobiles et à effectuer toutes les mises à jour de leur système d'exploitation.

Charday Penn via Getty Images

Le président et chef de la direction de l'ACTS, Robert Ghiz, a aussi dévoilé un petit truc pour éviter de tomber en bas de sa chaise au début du timbre sonore: sur certains appareils, il est possible de définir des réglages de volume spécifiques pour la réception des alertes.

«Dans les réglages de la plupart des appareils, on peut définir des modes de notification par fonction, par exemple pour les appels, les messages des réseaux sociaux et les alertes d'urgence», explique-t-il.

Vous pouvez tester la compatibilité de votre appareil mobile sur le site En Alerte. Pour recevoir les alertes, l'appareil compatible doit être connecté à un réseau cellulaire LTE et toutes les mises à jour doivent avoir été effectuées.

Le CRTC a fixé comme objectif que 50 % des nouveaux appareils vendus au Canada soient compatibles avec le système d'alerte publique sans fil à compter d'avril 2018. À partir d'avril 2019, tous les nouveaux appareils vendus devront pouvoir diffuser les alertes.

Le système En Alerte, conçu en association avec les autorités fédérales, provinciales et locales, sert à informer la population de menaces diverses. Des messages peuvent notamment être envoyés en cas de conditions météo extrêmes, de contamination de l'eau potable, d'alertes AMBER ou de menace terroriste.

Pour en savoir plus sur le système: