NOUVELLES
20/11/2018 10:47 EST | Actualisé 20/11/2018 10:47 EST

Richard Legendre quitte l'Impact et prend sa retraite

Il a eu une carrière bien remplie dans le milieu du tennis, de la politique provinciale et plus récemment du soccer.

Photo d'archives.
Ryan Remiorz/La Presse canadienne
Photo d'archives.

L'Impact de Montréal perd l'un de ses hauts dirigeants puisque le vice-président exécutif Richard Legendre a décidé de prendre se retraite. Il quittera ses fonctions avec le club montréalais le 21 décembre.

Après une carrière de 40 ans dans le milieu du tennis, de la politique provinciale et plus récemment du soccer, Legendre a décidé de «se donner du temps et de l'espace pour toutes sortes d'activités personnelles et possiblement quelques collaborations professionnelles.»

Legendre, âgé de 65 ans, s'est joint à l'Impact en 2007 où il a notamment contribué à la construction du Stade Saputo en 2008. Il a ensuite assumé la responsabilité du projet d'agrandissement du stade en 2012 en vue du passage de l'équipe dans la MLS. Il a également piloté le projet de construction du Centre Nutrilait, le centre d'entraînement du club, en 2014.

Au fil de son association, il a occupé plusieurs fonctions tout en assumant le rôle de porte-parole du club et de bras droit au président Joey Saputo.

«Je suis très fier d'avoir pu accompagner Joey et l'Impact de Montréal dans cette fulgurante progression pendant 11 ans, la plus importante croissance d'un club sportif professionnel au Québec durant cette dernière décennie, a précisé Legendre dans un communiqué de l'équipe. Nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, mais beaucoup de chemin a été parcouru depuis la construction du Stade Saputo.»

Le président de l'Impact, Joey Saputo, a révélé que le processus de transition est déjà bien amorcé et la restructuration du personnel administratif sera bientôt complétée.

Natif de Montmagny, Legendre a évolué sur le circuit de tennis professionnel de 1974 à 1979 et il a été membre de l'équipe canadienne de la Coupe Davis en 1978. Il a ensuite occupé diverses fonctions dans le milieu du tennis, notamment celles de directeur des Internationaux de tennis du Canada à Montréal, de 1988 à 2001.

Il a aussi été impliqué en politique en tant que député du Parti québécois dans Blainville et ministre au tourisme, loisir et sport, ministre responsable de la jeunesse et ministre responsable de la faune et des parcs, de 2001 à 2003.

La Presse Canadienne
Richard Legendre et François Legault lorsque M. Legendre a annoncé qu'il se lançait dans la course à la chefferie du PQ en 2005.