NOUVELLES
18/11/2018 11:12 EST | Actualisé 18/11/2018 13:32 EST

Une école bannit les manteaux Canada Goose pour arrêter «l'intimidation par la pauvreté»

Les manteaux Moncler et Pyrenex sont aussi visés.

Bloomberg via Getty Images

Une école secondaire de Birkenhead, en Angleterre, a banni le port de manteaux dispendieux à ses élèves parce qu'ils perpétuaient l'inégalité entre les camarades de classe. La mesure fait partie des efforts de l'école pour mettre fin à «l'intimidation par la pauvreté».

L'école secondaire Woodchurch a informé les parents de l'interdiction visant les manteaux Canada Goose, ainsi que les marques Moncler et Pyrenex, via une lettre, selon Global News. Cette lettre demandait aux parents d'être conscients que des élèves qui voyaient leurs collègues de classe dans des manteaux dispendieux poussaient souvent leurs familles à faire des achats similaires, même si le prix était trop élevé pour leur budget.

«Nous sommes très préoccupés en tant qu'école à lutter contre la pauvreté dans notre environnement et nous avons rencontré un groupe d'élèves puis avons pris la décision avec leur appui», a expliqué la chef enseignante de Woodchurch, Rebekah Phillips, à BBC News.

Timur Emek via Getty Images

Les élèves sans vêtements d'hiver dispendieux se sentent contrariés, a-t-elle ajouté lors d'une entrevue avec The Independent.

L'école s'est engagée à minimiser les différences entre ses élèves - il y a deux ans elle avait obligé les élèves à tous utiliser le même sac à dos. Elle a aussi réduit le nombre de journées sans uniforme parce que certains élèves étaient intimidés à cause de leurs habits. Le dévouement de l'école à l'égalité pour ses élèves n'est pas sans raison - 46% de sa population de 1 427 élèves provient de familles à faibles revenus.

Un ancien élève a écrit à la chef enseignante Phillips, soutenant que la décision était un pas dans la bonne direction puisque l'école ne devrait pas être une place où le «contexte économique des élèves leur est mis en pleine face et les distrait de leur apprentissage», selon CNN.

Noam Galai via Getty Images

D'autres écoles du Royaume-Uni ont pris des mesures similaires. Une a banni les coffres à crayon dispendieux dans un essai d'aplanir les différences entre les élèves.

Canada Goose - une compagnie basée à Toronto - vend des manteaux valant plusieurs centaines de dollars. Plusieurs modèles atteignent le millier de dollars.

L'interdiction sera en vigueur après les vacances de Noël.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.