NOUVELLES
16/11/2018 10:54 EST | Actualisé 16/11/2018 11:24 EST

L'administration Trump doit redonner son accréditation à Jim Acosta de CNN

Jim Acosta et CNN ont remporté leur bataille.

Jim Acosta pourra dorénavant retrouver son poste de correspondant de CNN à la Maison-Blanche.
MANDEL NGAN via Getty Images
Jim Acosta pourra dorénavant retrouver son poste de correspondant de CNN à la Maison-Blanche.

Un juge fédéral américain a donné raison vendredi au réseau CNN face à l'administration de Donald Trump et ordonné le rétablissement immédiat de l'accréditation du journaliste Jim Acosta auprès de la Maison-Blanche.

L'accréditation de M. Acosta avait été révoquée la semaine dernière, dans la foulée d'une conférence de presse parfois musclée lors de laquelle il a refusé de céder le microphone quand le président lui a lancé qu'il ne voulait plus l'entendre.

CNN et ses journalistes comptent parmi les cibles préférées du président Trump, qui dénonce les "fausses nouvelles" et prétend que la presse est l'ennemie du peuple.

Le juge Timothy Kelly, qui a été nommé à son poste par M. Trump, a rejeté la position de l'administration, qui prétendait que CNN pouvait remplacer M. Acosta par n'importe quel autre journaliste.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a distribué sur Twitter la semaine dernière une vidéo truquée pour essayer de prouver que M. Acosta s'était montré menaçant envers une stagiaire.

Pendant cette conférence de presse, M. Trump a lancé au journaliste qu'il est un "individu terrible et impoli", et que CNN devrait avoir honte de l'avoir à son emploi.

À voir également: