NOUVELLES
12/11/2018 16:53 EST | Actualisé 12/11/2018 16:57 EST

Voici les premiers prétendants à l'élection présidentielle de 2020 aux États-Unis

Deux sénateurs ont fait part de leur réflexion moins de deux semaines après les élections de mi-mandat.

Richard Ojeda, parachutiste de l'armée à la retraite, a profité de la Journée des anciens combattants, lundi, pour annoncer sa candidature à la présidence.
Dylan Vidovich/The Logan Banner via AP
Richard Ojeda, parachutiste de l'armée à la retraite, a profité de la Journée des anciens combattants, lundi, pour annoncer sa candidature à la présidence.

Moins de deux semaines après les élections de mi-mandat aux États-Unis, des candidats ont commencé à se manifester pour la prochaine échéance électorale, le scrutin présidentiel de 2020.

Richard Ojeda, parachutiste de l'armée à la retraite, a profité de la Journée des anciens combattants, lundi, pour annoncer sa candidature à la présidence.

Le sénateur démocrate de l'État de la Virginie-Occidentale a fait état de ses intentions au mémorial des vétérans de la guerre de Corée, à Washington. M. Ojeda avait rempli les formulaires de campagne à la Commission électorale fédérale, dimanche.

Le politicien souhaite que le Parti démocrate retrouve ses racines ouvrières, ajoutant qu'il n'y avait jamais eu personne au pouvoir «qui s'était vraiment battu pour les travailleurs».

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

L'ancien combattant connu pour ses tatouages et son message populiste s'était présenté à la Chambre des représentants, plus tôt ce mois-ci, mais il a été défait par un républicain.

L'homme d'origine mexicaine siège au Sénat de la Virginie-Occidentale depuis 2016. Il a parrainé plusieurs lois qui ont été adoptées, dont celle pour légaliser la marijuana à des fins médicinales.

Un autre sénateur en réflexion

Un autre politicien démocrate a évoqué la possibilité de briguer l'investiture, lundi. Le sénateur de l'Ohio Sherrod Brown a affirmé dans plusieurs entrevues que des personnalités démocrates l'encourageaient à se lancer.

Le sénateur de 65 ans a réussi à se faire réélire le 6 novembre, malgré une vague républicaine au Sénat.

M. Brown a affirmé que son élection prouvait qu'un «progressisme fort» pouvait l'emporter.

Le politicien a dit qu'il réfléchirait à cette possibilité avec sa famille et qu'il prendrait une décision «dans les prochains mois».