NOUVELLES
09/11/2018 12:42 EST | Actualisé 09/11/2018 13:15 EST

Un fulgurant feu de forêt ravage la ville de Paradise en Californie

On ne rapporte jusqu'ici aucun décès mais plusieurs personnes ont été blessées.

SIPA USA/PA Images

Un feu de forêt fulgurant qui a ravagé jeudi une ville du nord de la Californie a poussé les résidents à fuir sur des routes qui se sont transformées en tunnels de feu, alors qu'une épaisse fumée assombrissait le ciel pendant la journée. Plusieurs milliers de bâtiments ont été détruits par les flammes, a déclaré un responsable du département des forêts et de la protection contre l'incendie de la Californie.

"Nous étions encerclés par le feu, nous traversions des flammes de chaque côté de la route", a déclaré le policier Mark Bass, qui vit dans la ville très touchée de Paradise, d'où ont émergé des récits déchirants de fuite et de sauvetages héroïques après que toute la communauté de 27 000 eut reçu l'ordre d'évacuer.

Des témoins ont rapporté avoir vu des maisons, des supermarchés, des entreprises, des restaurants, des écoles et une maison de retraite en flammes.

M. Bass a évacué sa famille puis est retourné aider à secourir plusieurs résidents handicapés, y compris un homme qui essayait de mettre en sécurité sa femme alitée.

"C'était juste un mur de feu de chaque côté de nous et nous pouvions à peine voir la route devant nous", a dit M. Bass.

Le capitaine des pompiers Scott McLean a estimé qu'environ deux mille bâtiments ont été perdus à Paradise, à environ 300 kilomètres au nord-est de San Francisco.

"Presque toute la communauté de Paradise est détruite, c'est ce genre de dévastation", a-t-il déclaré.

Les responsables ont ordonné vendredi l'évacuation des petites municipalités de Stirling City et d'Inskip, au nord de Paradise. Les flammes s'approchaient aussi dangereusement de l'est de la ville de Chico et de ses 90 000 habitants, où certaines évacuations ont aussi été ordonnées.

Des incendies de forêt ont également éclaté dans le sud de la Californie. On faisait état vendredi de deux incendies de grande ampleur recouvrant plus de 60 kilomètres carrés et menaçant de nombreuses communautés. Le site ABC7.com rapportait que 75 000 maisons faisaient l'objet d'une ordonnance d'évacuation à la frontière des comtés de Ventura et de Los Angeles.

Le Service météorologique national a émis des avertissements de danger de feu extrême dans de nombreuses régions de l'État, indiquant que le faible taux d'humidité et les vents violents devraient se poursuivre toute la soirée.

SIPA USA/PA Images

L'incendie à Paradise a été signalé peu après le lever du jour jeudi et recouvrait vendredi environ 285 kilomètres carrés, a déclaré M. McLean.

Au milieu du chaos, les responsables ont admis qu'ils ne pouvaient pas fournir de chiffres sur le nombre de blessés, mais le chef des pompiers du comté de Cal, Darren Read, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'au moins deux pompiers et plusieurs résidents avaient été blessés.

"C'est une situation très dangereuse et très grave, a déclaré le shérif du comté de Butte, Kory Honea. Nous travaillons très fort pour faire sortir les gens. Le message que je veux faire passer est le suivant: si vous pouvez évacuer, vous devez évacuer."

Les résidents ont décrit avoir fui leur maison et s'être retrouvés coincés sur des routes encombrées à l'approche des flammes, provoquant des explosions et renversant des poteaux de services publics.

Plusieurs ont abandonné leur voiture sur le bord de la route, fuyant à pied. Des voitures et des camions, dont certains avec remorques attachées, ont été laissés sur le bord de la route alors que les évacués se sauvaient à pied, a déclaré le policier Bass. "Ils (les véhicules) ont été abandonnés parce que la circulation était très mauvaise et qu'ils ont été bloqués pendant des heures."

Une épaisse fumée grise et des cendres ont envahi le ciel au-dessus de Paradise et étaient visibles de loin.

À l'hôpital de Paradise, plus de 60 patients ont été évacués vers d'autres établissements. Certains bâtiments ont pris feu et été endommagés, mais l'installation principale, l'hôpital Adventist Health Feather River, était intacte, a déclaré la porte-parole Jill Kinney.

Quatre employés de l'hôpital ont été brièvement piégés dans le sous-sol et secourus par des officiers de la California Highway Patrol, a déclaré Mme Kinney.

Des amis et des membres de la famille inquiets ont publié des messages frénétiques sur Twitter et sur d'autres sites, affirmant qu'ils cherchaient des êtres chers, en particulier des personnes âgées qui vivaient seules ou dans des maisons de retraite.

Le gouverneur par intérim de la Californie, Gavin Newsom, a proclamé l'état d'urgence dans la région et demandé une déclaration d'urgence fédérale, affirmant que les vents violents et les broussailles sèches présentaient un danger permanent.