BIEN-ÊTRE
09/11/2018 12:03 EST | Actualisé 09/11/2018 12:32 EST

École de Pensée : la marque de mode masculine d'ici à suivre

Luxe, créativité, sans prétention.

École de Pensée
École de Pensée
École de Pensée

Ils sont Montréalais, font un tabac à l'étranger, mais c'est tout de même dans la métropole qu'ils ont décidé d'ouvrir leur première boutique, les trois créateurs derrière École de Pensée ont une identité bien à eux et des collections masculines à faire pâlir d'envie les grandes maisons de couture. Tour d'horizon de la marque «hip» de l'heure.

École de Pensée
De gauche à droite : William Lessard, Marc-André Garand et Julien Gauthier

Depuis le jour un, ils ont visé le monde. En multipliant les collections, chaque saison depuis 2014 en suivant le calendrier international - printemps-été/automne-hiver - et les allés et venus à New York et Paris dans les grandes foires commerciales, se taillant une place enviable à l'étranger jusqu'au Japon où se trouve aujourd'hui leur plus grande clientèle.

Une identité singulière

Leur marque de commerce : le luxe sans (trop de) prétention. «On travaille avec minutie la coupe pour toujours en faire une plus élégante - ajustée, mais pas trop. On ne veut pas trop de détails superflus pour que le look reste passe-partout», décrit Julien Gauthier.

École de Pensée se distingue également par son choix de matière. Presque tous les tissus sont importés d'Italie ou du Japon. Les créateurs s'amusent avec les textures, les volumes, les compositions, allant jusqu'à choisir des mélanges d'angora, de laine, de cachemire - toujours dans des teintes sobres - qui procurent aux complets une structure intéressante. «On va parfois jusqu'à des mélanges de cinq matières. On fouille beaucoup, beaucoup», insiste Julien.

Et si leurs complets taillés minutieusement et leurs chemises font fureur à Montréal notamment dans les boutiques Simons, c'est plutôt leurs pièces plus artisanales, parfois déconstruites, aux volumes diversifiés, qui attirent l'œil outre-mer. Surtout depuis 2017 lorsqu'ils ont été sélectionnés pour présenter leur collection à la semaine de la mode de Londres parmi les talents émergents.

École de Pensée
École de Pensée

«On se démarque vraiment par notre approche artistique, la façon dont on présente la marque. [...] On mise sur le bon goût qui, selon nous, passe par l'humilité et l'équilibre. On est d'avis qu'un suit mauve, ce n'est pas nécessaire. Ça ne sert à rien de flasher. On fait des designs équilibrés, on trouve un équilibre entre les proportions en tentant d'être le plus juste possible», résume Julien Gauthier.

Une boutique appartement

Même si les marchés internationaux peuvent sembler plus glamour pour nombre de créateurs, c'est à Montréal, sur Laurier Ouest, qu'École de Pensée a établi sa première boutique que le trio de designers qualifie de «maison».

«On adore la vie ici. Il y a un bel écosystème de quartier. [...] Oui, il y a un marché du luxe à Montréal, mais il est plus spécifique. C'est pour ça qu'on se concentre plus sur les costumes et manteaux classiques ici [NDRL : confectionnés en entoilage traditionnel au Portugal et vendus à environ 1200$]. On propose d'autres choses à l'étranger parce que les acheteurs internationaux, eux, vont chercher leurs classiques auprès de marques déjà établies», explique Julien.

École de Pensée
École de Pensée

Ouverte depuis le 12 octobre dernier, la somptueuse boutique au décor de style appartement (qui vaut vraiment une visite, ne serait-ce que pour apprécier le design) accueille les collections saisonnières et permanentes de la marque en plus d'une sélection d'accessoires, de chaussures, de soins pour hommes, et d'objets décoratifs provenant de créateurs coup de cœur des fondateurs d'École de Pensée. Parmi ceux-ci, Reproduction of found qui réinvente la chaussure sport militaire de l'armée française, ou la porcelaine japonaise et minimaliste Hasami.

Une clientèle hétéroclite serait au rendez-vous. Autant l'homme de 65 ans qui cherche une pièce originale que le jeune associé d'un cabinet d'avocat qui cherche un complet coupé au couteau ou encore le fashionisto qui dévalisait auparavant le présentoir École de Pensée chez Simons.

École de Pensée

Fidèles à la philosophie de la marque, les créateurs – qui travaillent d'ailleurs à la boutique – désirent que l'expérience de magasinage demeure humble. «Chez les grands designers, personne te parle tant que t'arrives pas en Lamborghini. [...] C'est plutôt froid. Nous, on adopte une approche plus conviviale, plus chaleureuse. [...] Nos clients sont nos amis, témoigne Julien Gauthier. On veut que les gens se sentent confo, même si c'est du luxe, pas déguisé.»

VOIR AUSSI :

Galerie photo14 bottes tendance et imperméables pour elle et lui (2018) Voyez les images