DIVERTISSEMENT
08/11/2018 15:43 EST | Actualisé 08/11/2018 17:23 EST

«Pacte pour la transition»: Véronique Cloutier et Alexandre Champagne répondent à Fred St-Gelais

«J'espère qu'au-delà du ''Social Media PR'', au moins une partie d'entre eux sauront poser des gestes concrets...»

Radio-Canada / Instagram/fredstgelais

Le compositeur Fred St-Gelais a remis vivement en question le dévouement des nombreuses personnalités publiques ayant signé le «Pacte pour la transition», dont l'objectif est d'intensifier la lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de l'environnement.

Sur son compte Instagram, St-Gelais a réagi à l'initiative en saluant celle-ci, mais en soulignant le style de vie contradictoire de certains signataires.

«Le but n'est pas de démarrer une polémique, mais bien de donner un petit coup de coude à mes nombreux amis et connaissances dans le milieu artistique, a-t-il affirmé. Je ne suis pas ''f*cking riche'' et je ne vis pas ''en pauvre''. Je vis simplement, raisonnablement.»

«Je vois sur mon fil bon nombre de vedettes propriétaires de maisons trois fois trop grandes avec deux SUV dans leurs garages doubles et leurs gigas chalets vides 90% du temps signer ça entre deux voyages dans le sud, a-t-il déclaré.

J'espère qu'au-delà du «Social Media PR», au moins une partie d'entre eux sauront poser des gestes concrets.»Fred St-Gelais

Véronique Cloutier et Alexandre Champagne ont aussitôt répondu au principal intéressé dans les commentaires de la publication.

«On se fait attaquer et basher et c'était beaucoup plus facile de rester à la maison et passer en dessous du radar, a expliqué Véronique Cloutier. On s'affiche en disant: ''On veut faire plus, on veut faire mieux''. Ça ne veut pas dire devenir extrémiste, mais c'est un élan qu'on veut se donner collectivement, à la mesure de nos capacités et de nos réalités.»

De son côté, Alexandre Champagne a expliqué que l'idée n'était pas de prétendre être parfait, mais plutôt d'affirmer avoir pris conscience du problème et montrer une volonté d'engagement pour faire sa part dans ce dossier. «Entre toi et moi, c'est une très bonne affaire que les gens que tu décris signent le pacte», a-t-il lancé.

Fred St-Gelais a répliqué de façon tout aussi respectueuse (oui, une discussion sur Instagram sur des enjeux importants s'est déroulée dans le calme et le respect!) à Véronique Cloutier et à Alexandre Champagne.

«C'est ce que je dis! Je salue l'initiative et j'espère que les gens vont poser des gestes au lieu de n'utiliser ça que comme une opportunité de PR», a-t-il expliqué dans un premier temps.

«Voilà les gestes concrets dont je parle! Je ne vise personne en particulier, je ne fais qu'exprimer mes réserves sur l'hypocrisie omniprésente dans ce genre de mouvement.»

Guy Nantel s'en mêle

Fred St-Gelais n'est pas le seul artiste à avoir remis en question l'initiative. L'humoriste engagé Guy Nantel s'est également prononcé sur la question par l'entremise de sa page Facebook.

«Je comprends très bien la noblesse des intentions derrière le pacte, et tant mieux si celui-ci éveille des consciences, a-t-il déclaré. Mais le monde ne change ni par la morale, ni par la vertu.»

«Inévitablement, les sociétés n'évoluent que par le biais de deux moteurs: les lois et les taxes. La solution doit être politique et mondiale, sans quoi il n'y a pas de solution. Dire aux individus de changer sans que ceux qui dirigent le monde n'interviennent, c'est comme demander aux gens d'être aimables avec leur prochain en pleine guerre mondiale.»

À voir également :