BIEN-ÊTRE
02/11/2018 14:51 EDT | Actualisé 02/11/2018 14:54 EDT

Garde du corps : les stars préfèrent les femmes

J.K. Rowling ou Britney Spears, de nombreuses personnalités ont fait le choix d'être protégées par une femme.

Samir Hussein / Getty Images
La garde du corps de Meghan Markle pendant le voyage officiel du prince Harry et de

En Angleterre, le programme le plus regardé après la Coupe du monde et le mariage de Meghan et Harry est une série sobrement intitulée "Bodyguard" et qui comme son nom l'indique suit un garde du corps (Richard Madden alias Robb Stark pour les fans de "Game of Thrones") qui protège la ministre de l'Intérieur. Vu par 11 millions de téléspectateurs en Grande-Bretagne le programme disponible sur Netflix France rappelle la fascination que le public peut avoir pour ces métiers de l'ombre.

Saluée par la critique et plébiscitée, la série a choisi de dépeindre un garde du corps classique: un homme. Et s'il est vrai que lorsque que l'on pense aux gardes du corps, on pense instinctivement au film "Bodyguard" avec Kevin Costner ou à un homme immense et très musclé, comme Makao, l'homme qui a longtemps accompagné le couple présidentiel, Emmanuel et Brigitte Macron, pendant leurs déplacements, il semblerait que cette vision soit dépassée.

Dans les pays anglo-saxons, les personnes ayant besoin de protection rapprochée demandent de plus en plus de femmes : fini les gros muscles et les physiques de géants. Cela fait déjà plusieurs années que la famille royale britannique fait appel à des femmes lorsqu'il s'agit de protection. Que ce soit Meghan Markle aux îles Fidji, Kate Middleton ou encore Camilla, la duchesse de Cornwall, elles ont toutes fait appel à une femme, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

Et pour Jacquie Davis, une des premières femmes garde du corps en Grande-Bretagne: "On fait appel aux femmes parce que l'essence du métier c'est le cerveau, pas les muscles", a- t-elle expliqué à la BBC. C'est la raison qui est souvent mise en avant pour expliquer qu'on préfère la protection d'une femme à celle d'un homme plus imposant par son physique.

Mais ce n'est pas la seule. On l'a vu avec la chanteuse Adèle ou encore le mannequin Kylie Jenner. Certains gardes du corps marquent plus les esprits pour leur plastique que pour leur capacité à frayer le chemin pour leur V.I.P dans un bain de foule.

Le HuffPost

Dans le cas de Kylie Jenner, certains fans sont même allés jusqu'à dire que son garde du corps, Tim Chung, était le père biologique de Stormy, l'enfant que la star a eu avec le rappeur Travis Scott. Une rumeur qui n'aurait sans doute jamais vu le jour si la protection du mannequin avait été assurée par une femme. En mai, le bodyguard a même publié un communiqué pour expliquer qu'il n'était pas le père de l'enfant.

Laura Webb, une Britannique de 34 ans qui dirige l'agence Global Protection, connue pour ses gardes du corps féminin a expliqué au Telegraph qu'éviter ce genre de rumeur, ou une infidélité était la première cause qui menait les clients d'Arabie Saoudite vers une femme: "Avec une femme, les hommes n'ont pas peur que leur épouse devienne trop proche du garde du corps." C'est aussi une raison évoquée par la famille royale britannique qui se souvient des rumeurs qui liaient la princesse Diana à son garde du corps, Barry Mannakee.

Pour les célébrités, s'adresser à une femme pour se protéger est plus une question de discrétion. Si Madonna, Britney Spears, Lizza Minelli, J.K. Rowling ou Morgan Freeman sont protégés par des femmes, c'est parce que le stéréotype du grand garde du corps portant oreillette et lunettes noires et aux muscles saillants sous son costume noir attire l'attention sur ceux qu'ils protègent. Une protection adéquate si l'on souhaite seulement éviter un contact trop rapproché avec les fans mais pas lorsque l'on veut passer incognito.