BIEN-ÊTRE
01/11/2018 10:00 EDT | Actualisé 10/05/2019 09:56 EDT

Solios : de chics montres québécoises à l’énergie solaire

Minimalistes, élégantes et écolo à la fois.

Solios/Facebook

On dit que même les petits changements font une différence. Et pour assurer un environnement plus sain à votre prochain, vous recyclez, compostez, limitez vos déplacements en voiture, arrêtez même l'eau pendant le brossage de dents, mais qu'en est-il de vos choix vestimentaires? Solios propose de vous mettre à l'heure de l'environnement avec ses montres solaires écolo en grande partie recyclable.

À première vue, elles ressemblent à bien d'autres montres minimalistes sur le marché, mais contrairement à la plupart de ses compétitrices, nul besoin de changer la batterie, évitant chaque fois d'en jeter une nouvelle, voire tout le bracelet comme certains font – par paresse - quand leur batterie meurt.

Conçues par deux Québécois, Alexandre Desabrais et Samuel G. Leroux, les montres Solios fonctionnent à l'énergie solaire et artificielle. Un filtre solaire installé sous le cadran semi-opaque permet de l'alimenter. Seulement 1h30 d'exposition au soleil suffit pour la recharger totalement et lui procurer une autonomie de six mois. Autrement dit, vous pouvez rester enfermé chez vous dans le noir tout l'hiver, sans craindre que votre montre cesse de fonctionner.

Notre but, c'est de changer les mentalités sur la consommation responsable avec des produits de la vie courante.Alexandre Desabrais, cofondateur de Solios

Et contrairement à nos téléphones dont la batterie faiblit après seulement deux ans, elles garderaient 80% de leur capacité de chargement pendant les 20 premières années.

Pas de compromis sur le design

N'a pas d'écolo que sa source d'énergie. Le bracelet est proposé en deux versions : en acier inoxydable recyclable qualité bijouterie ou en simili-cuir fait à base de silicone 100% recyclable qui résiste au feu, à l'eau, et à l'encre. «À l'inverse de plusieurs marques qui disent faire des bracelets véganes, nos bracelets [NDLR: faits en sileather, une matière récemment développée en Allemagne] ne contiennent pas de polyuréthane ou d'agents pétrochimiques et imitent vraiment bien le cuir», soutient fièrement Alexandre Desabrais, cofondateur de Solios.

Même l'emballage des montres Solios est écoresponsable. Il est constitué d'un papier recyclé à 100%, doublé d'un second biodégradable contenant des graines permettant de faire pousser des fines herbes si vous le déposez dans le jardin.

D'autres montres solaires existent bien évidemment sur le marché, mais ne s'apparentent pas vraiment aux Solios. G-Shock offre, par exemple, des modèles surdimensionnés et indestructibles, Seiko propose des styles plus classiques et métalliques, d'autres marques de luxe affichent des prix frôlant les mille dollars. «Nous, on vise le marché du luxe abordable. Daniel Wellington et compagnie, c'est vendu comme étant dans cette catégorie, mais ça ne l'est pas en réalité. Nos matériaux sont de meilleure qualité et on a une alternative à leurs produits qui fait la promotion des énergies renouvelables, fait valoir Alexandre Desabrais. On a des montres qui font une différence, mais qui s'intègre bien dans notre quotidien, sans laisser tomber le design.»

Les montres Solios sont présentement disponibles en prévente, avec un rabais de 40%, via une campagne de socio-financement Kickstarter. Une fois cette dernière achevée, le 17 novembre prochain, le site transactionnel de Solios sera ouvert et les livraisons s'accéléreront dès janvier. Le prix: 325$ par montre. Comptez une trentaine de dollars pour un bracelet en métal supplémentaire ou 60$ pour celui en faux-cuir de silicone.

Pour ceux qui en veulent sous le sapin de Noël cette année, Solios s'engage à livrer des chèques cadeaux d'authenticité question de ne pas arriver les mains vides le 25 décembre.

VOIR AUSSI :

Galerie photo 9 choses que la technologie nous a fait oublier Voyez les images