POLITIQUE
31/10/2018 17:29 EDT | Actualisé 31/10/2018 17:29 EDT

Parc La Fontaine: « Il est temps de peser sur le gaz », estime Luc Ferrandez

Le maire du Plateau justifie sa décision de retirer la circulation automobile du parc La Fontaine et d'accélérer l'ensemble du processus de réaménagement.

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, estime qu'il est grand temps que la Ville de Montréal accélère le réaménagement du parc La Fontaine. Un processus qui mènera, à terme, à la fermeture de deux rues et de la moitié de l'avenue du Parc La Fontaine, ainsi qu'à la disparition de nombreuses places de stationnement.

M. Ferrandez, qui est aussi responsable des grands parcs, défend la décision de l'administration Plante d'adopter un plan directeur qui modifiera de façon substantielle l'accès au parc La Fontaine en voiture. D'abord prévu sur 15 ans, le plan a été ramené sur une période de 10 ans.

«Lorsqu'on a une vision et qu'elle s'inscrit dans les objectifs de la Ville d'augmenter le verdissement, d'augmenter l'accès piéton, de réduire le nombre de voitures... un moment donné il faut peser sur le gaz», dit-il.

HuffPost Quebec
Le parc La Fontaine sera réaménagé pour lui redonner du lustre et pour retirer la circulation automobile.

Anti-voitures et fier

Mercredi, en plus d'adopter le plan directeur du parc La Fontaine, le comité exécutif a reçu un premier bilan du projet pilote sur le mont Royal. M. Ferrandez dresse d'ailleurs un bilan positif du bannissement des véhicules de transit sur la voie Camillien-Houde.

Questionné sur ses positions «anti-voitures», M. Ferrandez persiste et signe.

«Je revendique cette étiquette. Le monde entier sait que c'est dans cette direction qu'il faut aller», déclare-t-il.

Impacts sur la circulation?

Mercredi, M. Ferrandez n'avait pas de données sur le nombre de voitures qui empruntent quotidiennement l'avenue du parc La Fontaine. À partir de 2021, cette artère perdra la moitié de ses voies de circulation afin de créer un large «trottoir boulevard» ceinturant le parc.

À LIRE AUSSI:

L'administration Plante compte retirer les voitures du parc La Fontaine

Montréal dresse un bilan positif de la fermeture du mont Royal aux automobilistes de transit

Il estime que l'impact sur les rues environnantes sera faible.

«L'avenue est déjà amputée de moitié. [...] Il y a des années, il y a une simulation faite par la Ville de Montréal qui disait que si jamais on réduisait l'avenue du Parc-La Fontaine à une seule voie par direction, il y aurait de la congestion jusqu'à Sainte-Catherine. Or, on l'a fait cet été en projet pilote et il n'y a pas eu de congestion. C'est une grande nouvelle», lance-t-il.

Selon M. Ferrandez, les différentes mesures prévues dans le plan directeur permettront de retirer des milliers de mètres carrés d'asphalte à l'intérieur et autour du parc.