POLITIQUE
30/10/2018 18:44 EDT | Actualisé 31/10/2018 17:15 EDT

Montréal: l'administration Plante compte retirer les voitures du parc La Fontaine

Les deux rues qui le traversent seront fermées aux voitures et l'avenue du Parc-La Fontaine sera amputée de moitié pour créer un nouveau «trottoir boulevard».

L'administration Plante va de l'avant avec la piétonnisation complète du parc La Fontaine. Non seulement les deux rues qui la traversent seront entièrement fermées, mais l'avenue du Parc-La Fontaine sera également amputée de moitié pour créer un nouveau «trottoir boulevard».

Le comité exécutif de la Ville de Montréal adoptera mercredi un nouveau plan directeur pour le parc La Fontaine. Présenté en mars pour une dernière consultation publique, il mise entièrement sur l'expérience piétonne.

D'ici les 10 prochaines années, trois rues seront successivement fermées. La rue Calixa-Lavallée, fermée en partie depuis les années 1990, sera entièrement transformée en «promenade intérieure» à partir de 2021. Du coup, les stationnements près du Centre culturel Calixa-Lavallée et de l'école Le Plateau seront supprimés.

Des débarcadères seront aménagés devant ces deux édifices. La Ville évalue les alternatives au stationnement de surface pour l'école Le Plateau, notamment le stationnement souterrain.

L'avenue Émile-Duployé subira le même sort au cours d'un second mandat de Mme Plante, en 2023-2024.

L'avenue du Parc-La Fontaine réduite de moitié

Parallèlement, l'administration Plante compte revoir de fond en comble l'aménagement de l'avenue du Parc-La Fontaine.

La Ville souhaite créer un «trottoir boulevard» qui ceinturera le parc La Fontaine. Pour ce faire, elle prolongera la limite du parc dans l'emprise de l'avenue du même nom. Les trois voies en direction nord disparaîtront.

La piste cyclable qui se trouve à l'intérieur du parc sera aussi déplacée dans la portion restante de l'avenue.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

L'impact sur le stationnement n'est pas spécifié dans le document soumis aux élus, ni le nombre de voies de circulation qui seront maintenues. Le plan directeur précise toutefois une intention claire de réduire la disponibilité du stationnement autour du parc.

Ces interventions s'étireraient de 2021 à la fin de 2023.

Sécurité et histoire

L'administration justifie ces mesures par l'atteinte de la «Vision Zéro», qui a pour objectif d'éliminer les décès et les blessures graves chez les cyclistes et les piétons. C'est aussi un clin d'oeil au passé, puisque de larges trottoirs bordaient le jadis le parc.

«[Cette orientation] a pour objectif de redonner au parc sa composition originelle et d'améliorer la sécurité des circulations autour du parc en visant la "Vision Zéro" de la Ville de Montréal. Pour ce faire, il est requis de développer un aménagement intégré qui allie expérience, sécurité et mobilité», lit-on dans le document qui sera approuvé mercredi par le comité exécutif.

Réaménagement complet

Le plan directeur qui sera adopté mercredi compte de nombreuses autres interventions ayant pour objectif de redonner du lustre au parc La Fontaine. La reconstruction du Théâtre de Verdure, fermé depuis plusieurs années à cause de sa vétusté, devrait notamment débuter l'an prochain et se poursuivre en 2020.

On note aussi la réparation de la fameuse fontaine lumineuse, qui n'est plus l'ombre d'elle-même.

Différents équipements sportifs et récréatifs seront aussi rénovés ou ajoutés.

Après son adoption par le comité exécutif, le plan directeur passera au conseil municipal. Celui-ci devrait l'approuver lors de la séance du 19 novembre.