NOUVELLES
29/10/2018 18:12 EDT | Actualisé 29/10/2018 18:19 EDT

Un père qui a déguisé son fils en Hitler s'excuse

Mais des propos sur les réseaux sociaux amènent à questionner sa sincérité.

Un père du Kentucky qui a revêtu un uniforme Nazi et a habillé son fils en Adolf Hitler pour un événement d'Halloween s'est excusé.

Brant Goldbach et son fils de 5 ans ont porté les costumes à la «Route des bonbons» d'Owensboro jeudi dernier, selon ce qu'a rapporté la station locale WEHT.

FACEBOOK
Bryant Goldbach posted this image to Facebook last week.

Goldbach avait initialement essayé de défendre son choix, écrivant que «n'importe qui qui nous connaît sait que nous aimons l'histoire, et que nous enfilons des costumes de personnages historiques».

FACEBOOK
Goldbach said that his son was threatened by people at Owensboro's Trail of Treats event.

«Ce soir ma famille et moi sommes allés à la "Route des bonbons". Ils ont eu du plaisir et sont très heureux de leur récolte de bonbons. Mais j'ai besoin de réagir. N'importe qui qui nous connaît sait que nous aimons l'histoire, et que nous enfilons des costumes de personnages historiques. Ce soir, alors que nous marchions, nous avons vu des gens habillés en meurtriers, diables, tueurs en série, du sang de toute sorte. Personne n'a cligné des yeux. Mais mon petit garçon et moi, habillés en personnages historiques, nous a mérité non seulement des remarques sarcastiques, mais de se faire approcher et de menacer mon garçon de 5 ans. C'est vrai. Ce soir, des adultes ont menacé un enfant à cause de son costume. Son père et sa mère aussi. L'ont menacé de déchirer son costume et criant des obscénités, épeurant le jeune enfant. Premièrement, ce n'est pas de vos affaires. Deuxièmement, comment pouvez-vous faire ça! Moi, c'est une chose, mais mon enfant? Vous jouez avec le feu. Je veux remercier les gens qui sont intervenus, et pour ces gens bien avec qui nous avons discuté. Oui, le libéralisme est bien en vie. Et nous avons eu le déplaisir de faire face aux fruits de la soi-disante "gauche tolérante".»

Malgré s'être déguisé en soldat confédéré pour l'Halloween l'année dernière, Goldbach a nié être raciste, qualifiant l'idée de la «suprématie blanche» de «dégoûtante».

«Je n'essayais pas de faire une déclaration ou de mettre mon fils dans une position quelconque», a-t-il déclaré au Owensboro Times. «C'était un mauvais jugement. Je veux que les gens sachent que je suis désolé.»

Avant sa fermeture, la page Facebook de Goldbach était criblée de slogans tels que "La fierté blanche ne veut pas dire la haine" et "Être libéral, c'est être un hypocrite", selon l'Evansville Courier & Press. Bien que Goldbach n'ait pas répondu à une demande d'entrevue, le HuffPost américain a reçu une série de captures d'écran de divers commentaires antisémites formulés par son épouse, MaryAnne, à la suite de l'incident:

FACEBOOK
MaryAnne Goldbach made a series of anti-semitic comments on Facebook posts relating to the incident.

«C'est ce que les médias de masse ont fait le portrait de l'Holofausse. La vérité c'est que les médias sont contrôlés par les sionistes. Les soi-disant "chambres à gaz" étaient des douches d'épouillage.»

«Il a créé des camps de travail, pas des camps de morts. Ce n'était rien comparé aux goulags.»

FACEBOOK

«La communauté juive veut qu'on la prenne en pitié pour avoir plus d'argent et de pouvoir.»

«Ce sont eux qui contrôlent les banques et les médias de masse et le gouvernement en général.»

FACEBOOK

«Il n'y a pas de preuve objective des six millions de juifs qu'il aurait supposément tués.»

«S'il y a vraiment eu une Holocauste, alors pourquoi on doit vous l'enfoncer dans la gorge. Ouvrez-vous les yeux.»

FACEBOOK

«C'est horrible ce que les gens vont détester sur un enfant. Comme vous le savez, mon mari est un maniaque d'histoire. Il s'habille en différents personnages historiques chaque année. Aujourd'hui, lui et PJ sont allés à la "Route des bonbons" heureux, et on s'est fait attaquer par un certain nombre de personnes. Abus verbaux et menacent contre notre enfant. Je suis d'accord avec mon mari et je peux vous dire que ce type de comportement est pourquoi j'ai quitté le parti démocrate, pourquoi j'ai abandonné le féminisme et pourquoi je suis maintenant une conservatrice. Marci à toutes les bonnes personnes qui nous ont parlé, qui voulaient prendre des photos avec nous, et qui ont été gentilles. Lisez la publication de mon mari si vous désirez plus de détails.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.