BIEN-ÊTRE
29/10/2018 15:49 EDT | Actualisé 29/10/2018 15:49 EDT

À quelles dates ont lieu le «Black Friday» et le «Cyber Monday» 2018?

Les deux jours sont connus pour offrir de bonnes offres en magasin et en ligne.

MykolaSenyuk via Getty Images

Amateurs d'aubaines, voici deux dates à encercler sur votre calendrier!

Cette année, le fameux «vendredi fou» ou «Black Friday» aura lieu le 23 novembre, au lendemain de l'Action de grâce américaine. Cette date est devenue synonyme de lancement des emplettes de Noël aux États-Unis d'abord, puis au Canada ensuite.

Les commerçants ont su attirer les consommateurs dans leurs boutiques grâce à des soldes importants causant parfois des débordements, dans les années 2000. En voici quelques exemples:

Les techniques de marketing ont toutefois évolué au cours des dernières années, certains détaillants aux États-Unis allant même à parler d'un «black november», qui durerait tout le 11e mois de l'année.

Le cyber lundi (ou «Cyber Monday»), quant à lui, désigne le lundi suivant le vendredi fou, donc le 26 novembre cette année. Apparu avec le développement du commerce en ligne, il vise les consommateurs américains qui reviennent d'un long congé et qui décident de faire leurs achats des Fêtes à partir du PC du bureau. Les soldes offerts au Canada touchent particulièrement le matériel électronique.

Comme toute vague de marketing, toutefois, il semblerait que le vendredi fou soit en perte de vitesse. «Dans les années 1970 et 1980, si on voulait se distinguer du lot en tant que compagnie, il fallait participer à cet événement. Aujourd'hui, c'est exactement l'inverse», expliquait en 2017 Markus Giesler, de l'université torontoise York.

Galerie photoLe «Black Friday» 2017 autour du monde Voyez les images

Alors que certains ont très hâte de profiter des aubaines, d'autres organismes veulent en profiter pour faire passer leur message. C'est le cas de Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV) et la Coalition des associations des consommateurs du Québec (CACQ), qui, l'an dernier, avaient substitué le vendredi fou avec la journée sans achat.