DIVERTISSEMENT
28/10/2018 23:32 EDT | Actualisé 28/10/2018 23:34 EDT

Gala de l'ADISQ 2018: le superbe hommage à Harmonium et l'émouvant discours de Serge Fiori

«Vous avez soutenu notre désir de la musique, de la culture, de notre langue, d’un pays…»

La formation Harmonium a reçu le Félix hommage lors du 40e Gala de l'ADISQ et Serge Fiori n'a pu retenir ses larmes pendant son discours de remerciement.

Fiori et les autres membres du groupe mythique ont eu le souffle coupé par le numéro hommage, auquel ont notamment pris part Philippe Brach, Patrice Michaud, Ariane Moffatt, Marie-Pierre Arthur, Céline Dion, Michel Rivard, Richard Séguin et Paul Piché.

Un Serge Fiori très émotif est ensuite monté sur scène entouré de ses vieux complices pour remercier le public, et encourager la relève à «toujours garder le Québec dans son coeur».

«Qu'est-ce que vous venez de faire là, est*, a lancé d'emblée un Serge Fiori visiblement très ému. J'avais des phrases full intelligentes. J'étais chill chez nous cette semaine. Un petit verre de whisky, ça va être cool, on va leur dire des grandes affaires, des grandes phrases. Vous avez toute cr*ssé ça à terre!»

«Ce qui est niaiseux, là-dedans, c'est que je me demandais en m'en venant c'est quoi le secret de la longévité. Et la seule niaiserie que j'avais en tête, c'était de dire : ''Tu fais des tounes de quinze minutes avec des paroles que personne comprend.»

«Cette gang-là s'est donnée corps et âme pour faire vivre une musique pour vous autres, pour vous prendre dans ses bras, pour de l'espoir, a-t-il poursuivi. On a travaillé comme des malades jour et nuit, et c'a donné ça. On se retrouve là, maintenant, pour se rendre compte qu'on voulait vous envelopper dans nos bras et que, finalement, c'est vous autres qui nous avez enveloppés depuis quarante ans.

Les fans finis, vous êtes d'une grande beauté, d'un grand espoir. Vous êtes fabuleux, vous êtes merveilleux, vous nous tenez en vie. On vous remercie du plus profond de nos coeurs.

Il y a un grand poète qui a dit que le talent, c'est le désir de faire les choses. Vous avez soutenu notre désir de la musique, de la culture, de notre langue, d'un pays...

On est à la même place. C'est nous, ça nous appartient. Tout est dans l'autre, tout est dans le nous. Il ne faut pas l'oublier. Il faut toujours garder le Québec dans votre coeur, s'il vous plaît, dans tout ce que vous faites.»

«On vous aime d'amour. On ne saura jamais comment vous remercier assez», a-t-il conclu.

À voir également :

Galerie photoLes gagnants de l'ADISQ 2018 Voyez les images