DIVERTISSEMENT
28/10/2018 17:21 EDT | Actualisé 28/10/2018 23:34 EDT

Gala de l'ADISQ 2018: la soirée d'Hubert Lenoir, Patrice Michaud et Klô Pelgag

Patrice Michaud a remporté le Félix de l'interprète masculin de l'année pour une deuxième année consécutive.

Le coloré chanteur Hubert Lenoir a fait son entrée au gala de l'ADISQ par la grande porte. À l'occasion de son premier gala, dimanche soir, l'artiste a été sacré révélation de l'année, tout en emportant le prix du meilleur album pop, ainsi que celui de la chanson de l'année.

L'interprète de Fille de personne II semblait très heureux en allant chercher son troisième prix de la soirée, celui de la chanson populaire.

«J'ai juste de l'amour à vous donner, merci!», a-t-il dit avant de quitter la scène.

Le chanteur, vêtu d'une robe blanche, a profité de sa tribune pendant la soirée pour s'adresser à ceux qui le critiquent pour son apparence : «tout est une question de perception», a-t-il déclaré.

L'album Darlène a aussi été reconnu au Premier gala, dans la catégorie choix de la critique.

D'autres jeunes artistes ont été récompensés dimanche soir.

La chanteuse Klô Pelgag, qui avait reçu plusieurs honneurs au dernier gala, a été sacrée interprète féminine de l'année. Son album L'étoile thoracique a été lancé l'an dernier, mais elle était en tournée cette année.

«Soyez fous. La musique, c'est pas un concours, c'est juste de la musique», a-t-elle lancé en conclusion de son discours.

Patrice Michaud, qui avait été sacré interprète masculin de l'année il y a un an, a repris son titre cette année.

Philippe Brach a quant à lui reçu un total de cinq prix, dont celui du meilleur spectacle pour un auteur-compositeur-interprète et de l'auteur ou compositeur de l'année.

Le chanteur originaire du Saguenay était en nomination 13 fois en tout pour son album Le silence des troupeaux.

Le rappeur Loud, lui aussi récompensé précédemment, est quant à lui reparti avec le prix du meilleur album rap de l'année.

Pierre Lapointe avait été le premier à monter sur scène pour aller cueillir le prix du meilleur album dans la catégorie adulte contemporain. Son album La science du coeur avait reçu trois prix au gala de l'industrie.

LIRE AUSSI
» Le superbe hommage à Harmonium et l'émouvant discours de Serge Fiori
» Les hommes les plus classe de l'ADISQ
» Klô Pelgag affiche une moustache assortie à sa chevelure
» Les 17 looks les plus surprenants de l'ADISQ
» Louis-José Houde taquine les artistes et célèbre Hubert Lenoir
» Gala de l'ADISQ 2018: les tenues préférées de la rédaction
» Toutes les photos du tapis rouge du Gala de l'ADISQ 2018
» Impossible de manquer Hubert Lenoir à l'ADISQ
» Trudeau dit avoir entendu le cri du coeur de l'ADISQ
» Les stars se préparent pour l'ADISQ chacune à sa manière

Pour la treizième année consécutive, c'est l'humoriste Louis-José Houde qui animait le Gala de l'ADISQ, qui a commencé sous le signe des souvenirs de ces 39 dernières années.

Dans un numéro décapant comme à chaque fois, l'humoriste s'est moqué des manies des artistes qui remportent des trophées depuis toutes ces années.

«Quarante ans de gagnants qui embrassent leur trophée. Ah, la bonne idée, personne y a touché. Ça fait trois jours qu'il traîne en coulisse avec des techniciens!», a-t-il lancé.

Les spectateurs ont aussi eu droit à un retour vers le passé dans l'hommage livré à Harmonium, qui recevait cette année le Félix hommage.

Dans un numéro très émouvant pour les membres du groupe, plusieurs artistes, dont Philippe Brach, Patrice Michaud, Ariane Moffatt et Marie-Pierre Athur, ont interprété les grands succès comme Pour un instant et Harmonium.

Céline Dion a aussi interprété les premières notes de la chanson Un musicien parmi tant d'autres, et les voix de Michel Rivard, Richard Séguin et Paul Piché se sont greffées à la sienne.

Pendant son discours, le chanteur Serge Fiori a éclaté en sanglots lorsqu'il a parlé des autres membres du groupe «qui se sont donnés corps et âme» pour faire de la musique.

ET LES GAGNANTS SONT...

Album de l'année (Adulte contemporain)
- 2Frères - La route
- Isabelle Boulay - En vérité
- Maxime Landry - Nos histoires
- Pierre Lapointe - La science du coeur
- Émile Proulx-Cloutier - Marée haute

Album de l'année (Hip-Hop)
- Eman X Vlooper - La Joie
- Fouki - Zay
- Loud - Une année record
- Rymz - Mille soleils
- Seba et Horg - Grosso-Modo

Album de l'année (Pop)
- Ludovick Bourgeois - Ludovick Bourgeois
- Roxane Bruneau - Dysphorie
- Dumas - Nos idéaux
- Marc Dupré - La vie qu'il nous reste
- Hubert Lenoir - Darlène

Auteur ou compositeur de l'année
- Fanny Bloom
- Philippe Brach
- Pierre Lapointe
- Loud
- Tire le coyote

Chanson de l'année
- 2Frères - Comme avant
- Émile Bilodeau - J'en ai plein mon cass
- Charlotte Cardin - Faufile
- Marc Dupré - Une raison d'exister
- Hubert Lenoir - Fille de personne II
- Les soeurs Boulay - Pour que tu m'aimes encore
- Loud - Toutes les femmes savent danser
- Andréanne A. Malette - Fou
- Patrice Michaud - La saison des pluies
- Vincent Vallières - À hauteur d'homme

Groupe ou duo de l'année
- 2Frères
- Alfa Rococo
- Galaxie
- Kaïn
- Les soeurs Boulay

Interprète féminine de l'année
- Isabelle Boulay
- Debbie Lynch-White
- Andréanne A. Malette
- Klô Pelgag
- Guylaine Tanguay

Interprète masculin de l'année
- Ludovick Bourgeois
- Philippe Brach
- Marc Dupré
- Hubert Lenoir
- Patrice Michaud

Révélation de l'année
- Ludovick Bourgeois
- Roxane Bruneau
- Lydia Képinski
- Hubert Lenoir
- Loud

Spectacle de l'année (auteur-compositeur-interprète)
- Philippe Brach - Le silence des troupeaux
- Marc Dupré - Marc Dupré au Centre Bell/Là dans ma tête 2
- Pierre Lapointe - La science du coeur
- Fred Pellerin - Un village en trois dés
- Tire le coyote - Désherbage

Spectacle de l'année (interprète)
- Angèle Dubeau/La Pieta - Pour une dernière fois
- Artistes variés - Demain matin, Montréal m'attend
- Isabelle Boulay - En vérité
-
Ludovick Bourgeois - Ludovick Bourgeois
- Mario Pelchat et les prêtres - Agnus Dei et Noël ensemble: Le spectacle

À voir également :

Galerie photo Les gagnants de l'ADISQ 2018 Voyez les images