NOUVELLES
27/10/2018 11:10 EDT | Actualisé 27/10/2018 17:03 EDT

Fusillade: un tireur ouvre le feu près d'une synagogue à Pittsburgh

Les fidèles sont réunis aujourd'hui pour le jour du chabbat.

Un tireur a ouvert le feu, samedi, dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, où avait lieu une cérémonie religieuse, faisant plusieurs morts et six blessés, dont quatre policiers.

Au cours d'une conférence de presse qui s'est déroulée en fin d'après-midi, les autorités ont fait état de 11 morts et de six blessés. Aucun enfant ne figure parmi les victimes.

"Aujourd'un, un cauchemar a frappé la ville de Pittsburgh", a déclaré le directeur de la Sécurité publique de Pittsburgh,

Les autorités ont indiqué que le suspect avait été blessé par balles et arrêté après l'attaque survenue à la synagogue de la congrégation Tree of Life, située dans le quartier Squirrel Hill. Il était hospitalisé en fin d'après-midi.

Le suspect se nomme Robert Bowers. Le suspect, un résidant de Pittsburgh, était en possession d'un fusil d'assaut et de trois armes de poing, a indiqué le FBI au cours de la conférence de presse. Selon le responsable du FBI de Pittsburgh Bob Jones, l'individu n'était pas connu des policiers et aurait agi seul.

Galerie photo Fusillade dans une synagogue de Pittsburgh Voyez les images

Les motifs du suspect demeurent inconnus pour le moment, a ajouté l'agent Jones.

"C'est la pire scène de crime que j'ai vue (en 22 ans de carrière)", a-t-il déclaré au cours de la conférence de presse.

Selon le procureur général du district occidental de la Pennsylvanie, Scott W. Brady, des accusations criminelles contre le suspect pourraient être lancées dès samedi.

Les autorités ont dit considérer cette attaque comme un crime haineux. L'attaque survient après qu'un individu eut envoyé des colis piégés à plusieurs personnalités qui s'opposent au président Donald Trump.

Le drame a eu lieu pendant une cérémonie juive, qui vise à donner un nom à un bébé, selon le procureur général de la Pennsylvanie, Josh Shapiro.

La synagogue est sise à l'intersection des avenues Wiklins et Shady. Le quartier résidentiel de Squirrel Hill, le coeur de la communauté juive de Pittsburgh, est situé à environ 10 minutes du centre-ville.

Le maire de la ville, Bill Peduto, a demandé aux résidants du quartier de ne pas sortir de chez eux jusqu'à nouvel ordre.

Jeff Finkelstein de la Fédération juive du grand Pittsburgh a déclaré à la station de radio WPXI que le responsable de la sécurité de l'organisation avait avisé toutes les synagogues de la situation. L'ensemble de la congrégation serait en confinement.

"(Les synagogues locales) se sont beaucoup exercées à réagir en cas de présence d'un tireur. On essaie de renforcer la sécurité des installations le plus possible."

Selon Jonathan Greenblatt, directeur général de la Ligue anti-diffimation, il s'agirait de l'attaque antisémite la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis.

Le président américain Donald Trump dit suivre de près les événements. Dans un message affiché sur son compte Twitter, il a enjoint la population à se mettre à l'abri.

Selon le gouverneur de la Pennsylvanie, Tom Wolf, la fusillade est "une tragédie absolue".

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a lui aussi réagi.

"Aujourd'hui, les Canadiens sont de tout c?ur avec la communauté juive de Pittsburgh qui a subi une attaque antisémite horrible alors qu'elle priait. Puissent les familles des personnes tuées trouver du réconfort, et puissent les blessés se rétablir complètement et rapidement", a-t-il déclaré par Twitter.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!