NOUVELLES
26/10/2018 08:45 EDT | Actualisé 26/10/2018 08:45 EDT

Disney rappelle qu'il est interdit de disperser les cendres de ses proches dans ses parcs d'attractions

«Le Manoir hanté abrite probablement tellement de vraies cendres humaines que ce n'est même plus drôle.»

Pour la magie, on repassera. Ce mercredi 24 octobre, le Wall Street Journal a levé le voile sur une pratique - plutôt macabre - répandue au sein des parcs d'attractions Disney aux États-Unis : la dispersion par les visiteurs des cendres de leurs proches décédés. Le journal s'appuie sur les témoignages d'employés des parcs de la firme aux grandes oreilles situés en Californie (Disneyland) et en Floride (Walt Disney World).

Ce phénomène - observé pour la première fois il y a onze ans par un visiteur du parc qui aurait vu quelqu'un déverser une substance non identifiée dans l'eau d'une attraction, raconte le journal - se produirait en moyenne une fois par mois. Interrogés sur leurs motivations, les individus concernés auraient avoué vouloir que les défunts reposent indéfiniment dans "l'endroit le plus heureux du monde".

Getty Images
Le parc Walt Disney World, en Floride, est particulièrement touchée par la pratique dénoncée.

Transportées clandestinement dans le parc à l'intérieur de flacons de médicaments ou de poudriers, les cendres seraient ensuite dispersées dans les buissons ou les parterres de fleurs. Voire - plus original et toujours moins hygiénique - au sein même des attractions.

"Le Manoir hanté abrite probablement tellement de vraies cendres humaines que ce n'est même plus drôle", se désespère un gardien de l'un des parcs américains visés. Choix stratégique, la demeure étant elle-même déjà très poussiéreuse, il n'en reste pas moins très déconcertant.

"Nettoyage HEPA"

"Parfaitement illégale", comme le rappelle à juste titre un représentant de Disney, cette activité se solde inexorablement par une escorte polie mais ferme vers la sortie, appuyée dans certains cas d'une intervention policière. Les employés se voient ensuite obligés de fermer temporairement l'attraction en question pour "incident technique", afin de permettre aux services de nettoyage de faire le nécessaire.

Comble de l'histoire, cette opération aurait même inspiré un nom de code spécial : le "nettoyage HEPA", en référence à l'appareil à haut niveau de filtration utilisé dans cette situation, conçu pour absorber les particules ultra-fines, telles que les cendres funéraires. Un sac d'aspirateur comme villégiature éternelle ? Y penser à deux fois, donc.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Aussi sur le HuffPost Québec: