BIEN-ÊTRE
25/10/2018 15:43 EDT | Actualisé 26/10/2018 11:19 EDT

Le voyagiste Transat annule pour cet hiver tous ses vols vers le Nicaragua

Le groupe prévoyait d'assurer du 20 décembre jusqu'à fin mars trois liaisons directes par semaine vers Managua, au départ de Toronto et Montréal.

PASCAL PAVANI/AFP/Getty Images

Le voyagiste canadien Transat a décidé d'annuler pour cet hiver tous ses vols à destination du Nicaragua en raison de la crise qui a fait plus de 320 morts et 2 000 blessés dans ce petit pays d'Amérique centrale depuis six mois, a-t-on appris jeudi auprès du groupe.

Cette décision a été prise "en raison des troubles civils qui perdurent et (de) la faible demande qui en découle", a dit à l'AFP Debbie Cabana, porte-parole de Transat.

Propriétaire de la compagnie Air Transat, le groupe prévoyait d'assurer du 20 décembre jusqu'à fin mars trois liaisons directes par semaine vers Managua, au départ de Toronto et Montréal.

"Les clients qui avaient des réservations sur la destination peuvent modifier leur réservation ou obtenir un remboursement complet", a précisé Mme Cabana.

Le 18 avril, des protestations contre une réforme des retraites, vite abandonnée, ont donné le coup d'envoi d'un vaste mouvement réclamant le départ du président Daniel Ortega, au pouvoir depuis 2007, et de son épouse, la vice-présidente Rosario Murillo.

Les manifestations ont été durement réprimées par la police et des paramilitaires, et le gouvernement n'a de cesse de proclamer depuis que la situation est revenue à la normale.

Le gouvernement canadien continue néanmoins de conseiller à ses ressortissants "d'éviter tout voyage non essentiel au Nicaragua".