DIVERTISSEMENT
26/10/2018 00:12 EDT | Actualisé 26/10/2018 09:50 EDT

«District 31»: les questions s'accumulent dans l'histoire de Charlène

«Tu vas faire quoi quand tu vas sortir d’ici?»

Facebook/District 31

La relation entre Yannick Dubeau (Patrice Godin) et Charlène Marie Baribeau (Sophie Desmarais) a pris une autre tournure inattendue dans l'épisode du jeudi 25 octobre de District 31.

Plus les semaines passent, plus les questions et les hypothèses entourant la relation tantôt respectueuse, tantôt abusive entre le sergent-détective et la jeune femme que ce dernier garde captive dans son sous-sol se bousculent dans nos têtes.

Mais bien que Luc Dionne laisse de plus en plus couler d'informations par rapport à cette histoire, l'auteur se garde bien de répondre aux questions essentielles.

Facebook/District 31

ATTENTION SPOILERS

Dans le 28e épisode de la présente saison, Yannick Dubeau est descendu au sous-sol de sa demeure, une bouteille de vin à la main, pour passer un moment de détente avec sa prisonnière. Une incursion n'ayant rien à voir avec la visite précédente du sergent-détective qui, intoxiqué, avait forcé l'ancienne escorte à se dévêtir. Et nous imaginons très bien la suite...

La jeune femme semblait d'ailleurs détendue pendant leur rencontre, affirmant que cela lui faisait du bien d'être coupée du reste du monde (une tactique pour amadouer son «gardien»?).

Dubeau a ensuite demandé à Charlène LA question qui a une fois de plus modifier notre façon de penser et de percevoir cette situation, à savoir ce que cette dernière comptait faire lorsqu'elle retrouverait sa liberté.

La principale intéressée a indiqué qu'elle pourrait peut-être retourner aux études, tout en interrogeant Dubeau à savoir s'il allait vouloir la garder par la suite.

L'enquêteur a même permis à Charlène de remonter à la surface pour la première fois de la saison, le temps de prendre un rare bol d'air à l'extérieur de la maison.

L'épisode a pris fin après que Charlène eut dessiné un portrait de Yannick à la craie sur un mur de béton. Le tout tandis que ce dernier prenait un verre dans un bar avec Stéphanie Malo (Virginie Ranger-Beauregard).

Les bonnes questions

Avant le début de la troisième saison, l'auteur Luc Dionne avait insisté sur l'importance pour le spectateur de se poser les bonnes questions en abordant chaque intrigue.

Dans le cas de Charlène, certaines interrogations demeurent, tandis que d'autres s'ajoutent...

- Pourquoi?

- Pour le bénéfice de qui?

- Yannick tente-t-il de protéger Charlène? Si oui, de qui? De quoi?

- Sert-il les intérêts d'un autre individu?

- Y a-t-il un lien entre Charlène et Diane Lirette, la défunte sur la tombe de qui Dubeau a uriné il y a deux semaines?

- La prisonnière est-elle atteinte du syndrome de Stockholm?

- Son temps de séquestration était-il prédéterminé?

- Purge-t-elle une «sentence»?

- Y a-t-il un lien avec l'histoire de l'escorte révélée par Yannick à la suite de son polygraphe?

Et la liste pourrait se poursuivre ainsi encore longtemps...

L'auteur a consacré beaucoup d'énergie au cours des dernières semaines à opposer les deux facettes de son nouveau personnage - celle calme et posée d'un sergent-détective à son affaire, puis celle explosive, sinistre et imprévisible d'un homme dont nous sommes encore loin, visiblement, de connaître la véritable nature.

Les développements du dernier épisode ont même pu nous faire penser au film culte Old Boy de Park Chan-wook.

Évidemment, lorsqu'il est question des intrigues de District 31, tout n'est que pure spéculation jusqu'au dévoilement des faits.

Mais avec cette histoire en particulier, Luc Dionne nous rappelle que l'une des plus grandes forces de la quotidienne est justement de réussir, soir après soir, à stimuler l'imagination de plus d'un million de téléspectateurs s'improvisant enquêteurs.

District 31 est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes d'ICI Télé.

À voir également :