NOUVELLES
22/10/2018 12:24 EDT | Actualisé 22/10/2018 12:25 EDT

Mort du petit Nicolas Thorne-Belance: huit mois de prison pour Patrick Ouellet?

C'est beaucoup moins que la peine maximale prévue de 14 ans de détention.

Logo Sûreté du Québec
La Presse canadienne
Logo Sûreté du Québec

Le policier de la Sûreté du Québec qui a happé mortellement un garçon de cinq ans lors d'une opération de filature à très haute vitesse il y a quatre ans, à Longueuil, devra vraisemblablement passer huit mois en prison.

La Couronne et la défense ont conjointement proposé au tribunal lundi matin, à Longueuil, d'imposer à Patrick Ouellet une peine beaucoup moins sévère que la peine maximale prévue de 14 ans de détention.

Elles ont justifié leur recommandation par de nombreux cas de jurisprudence.

Patrick Ouellet a été reconnu coupable de conduite dangereuse ayant causé la mort de Nicolas Thorne-Belance.

Le policier s'est adressé au juge lundi et a exprimé une «grande sympathie» pour les proches de la victime présents dans la salle.