BIEN-ÊTRE
18/10/2018 11:34 EDT | Actualisé 18/10/2018 13:43 EDT

Voir un médecin rapidement et gratuitement grâce à l'application Tap médical

On ne niaise pas avec sa santé!

meganeura via Getty Images

Consulter un médecin dans un délai de maximum 48 heures totalement gratuitement, c'est la promesse que fait la toute nouvelle application Tap médical.

Non pas aux urgences d'un hôpital où vous attendrez encore des heures, voire jours (qui sait?), mais plutôt auprès de cliniques sans rendez-vous et spécialisées. Vous avez accès à des médecins de famille, ainsi que des spécialistes, dont certains parmi les plus occupés tels que des allergologues, des dermatologues ou radiologistes.

Dentistes, kinésiologues, orthésistes, psychologues y sont aussi enregistrés, mais dans une moindre mesure pour l'instant, comme l'application en est à ses débuts.

Depuis le lancement de la phase test en avril dernier, plus de 100 000 rendez-vous y ont tout de même déjà été pris. Pour l'instant, environ 60 établissements des secteurs public et privé y sont référencés dans la région de Montréal. Le PDG de Tap médical, Dr Tsafrir Vanounou, un chirurgien oncologue à l'Hôpital général juif, espère rendre son service disponible partout au Québec éventuellement et invite d'ailleurs le public à demander à leur médecin ou clinique qu'ils s'inscrivent à Tap médical pour élargir l'offre.

«Il n'y a aucune raison pour qu'un patient ne puisse pas obtenir un rendez-vous avec un médecin aussi facilement qu'il se commande un taxi à partir de son cellulaire, explique Dr Vanounou. Aujourd'hui, la technologie nous permet de répartir les plages horaires disponibles des médecins et de les offrir aux patients gratuitement

Mais comment ça marche?

Les cliniques enregistrant parfois des taux d'annulation de 10% (oui, oui un patient sur 10 ne se présente pas à son rendez-vous, selon le Journal de Montréal), elles peuvent s'inscrire à Tap Médical pour maximiser leur capacité d'accueil. Ainsi, moins de temps perdu, autant pour les médecins que les malades.

Les cliniques doivent toutefois payer un abonnement mensuel, installer le logiciel de la compagnie et y inscrire les plages horaires disponibles. Toutes les données sont compilées et Tap médical avertit les patients ayant fait une requête de service par courriel et SMS quand une place se libère.

Selon le Dr Tsafrir Vanounou, certaines cliniques seraient passées d'un taux d'inoccupation de 8% à 2% après l'utilisation de Tap médical.

Pour ce qui est du patient, une fois inscrit à l'application, il doit d'abord choisir entre une «visite [de routine] du médecin de famille», «consulter un spécialiste», «visite d'urgence» ou «santé et mieux-être» qui englobe notamment la physiothérapie et la massothérapie. Selon son choix, on lui demandera une date et une heure préférée, puis de sélectionner une clinique en particulier ou «Toute clinique». Dans le cas d'une visite chez un spécialiste, il devra joindre une requête médicale et pour une consultation d'urgence, il lui sera proposé de télécharger une photo de ses symptômes observables. Le tout dans le but d'accélérer le processus.

L'application est disponible dans l'App Store et Google Play.

VOIR AUSSI :

Galerie photoCe qui agace les médecins Voyez les images