DIVERTISSEMENT
15/10/2018 15:42 EDT | Actualisé 15/10/2018 15:56 EDT

«Occupation Double Grèce»: un mal pour un bien pour Philippe

Le participant a vécu un voyage de rêve à la suite de son exclusion de l'émission de téléréalité.

Paméla Lajeunesse

À entendre Philippe à son retour au Québec, on pourrait presque dire qu'il a plus apprécié son séjour dans la maison des exclus que son (deuxième) passage à Occupation Double Grèce.

Celui qui avait été choisi par le public pour faire son entrée directement dans la maison des garçons à OD Grèce avait eu un pressentiment qu'il serait le candidat éliminé à l'approche du deuxième souper d'élimination.

«J'ai bien vécu (l'élimination). J'avais un feeling que ça allait être moi. J'ai vu ça du bon côté. J'avais trois semaines pour découvrir la Grèce. C'était mon pays et mon voyage de rêve», a-t-il affirmé en entrevue téléphonique avec le HuffPost Québec, lundi matin.

Philippe admet avoir plus profité de sa deuxième participation à OD, même si celle-ci a été plus courte. Il s'est fait des amis chez les gars qui étaient tous «super cool». Néanmoins, il a observé qu'il n'était peut-être pas fait pour ce jeu de téléréalité.

«Je suis peut-être pas autant gamer que je le pensais. Mais le côté séduction est toujours là», tient-il à rappeler.

«Cette année, il n'y a pas vraiment eu de fille qui m'a tapé dans l'œil», ce qui lui a permis de quitter l'aventure plus facilement, a-t-il précisé. «C'est un jeu et ce n'est pas la fin du monde.»

Ce n'est surtout pas la fin du monde lorsque vous avez des vacances gratuites dans un lieu paradisiaque!

La belle vie en Grèce

En raison du décalage de trois semaines entre le tournage en Crète et la diffusion ici au Québec, les exclus restent en Grèce avant que leur élimination soit annoncée au public.

Par contre, pas question de consulter les réseaux sociaux, ni les journaux, si bien que les exclus restent coupés du monde... mais sur le bord d'une plage.

«Je ne sais aucunement ce qui se passe au Québec. Je n'avais même pas le droit de savoir la température ou si le Canadien avait gagné hier», a expliqué Philippe qui est atterri à Montréal dimanche soir vers 23h.

C'était toutefois le moindre de ses soucis.

Pour en savoir plus sur OD Grèce:


Visite d'un vignoble, magasinage, apprentissage du grec, découverte de la ville de Chania, plusieurs journées à la plage, dont celle célèbre de Balos. Bref, il y a pire dans la vie!

«Je partais de là [la Grèce] un peu de reculons. L'année dernière, on était enfermé pas mal, a raconté celui qui avait été exclu lors de la semaine 6 à Occupation Double Bali. Cette année, j'ai vraiment découvert la Grèce. [...] J'ai adoré, c'était débile. On pouvait presque sortir chaque jour. Il a fait vraiment beau en plus.»

La game change avec les nouveaux candidats

Comme Alexandra G. nous le disait la semaine dernière, Philippe voit d'un bon œil l'arrivée d'un nouveau garçon dans l'aventure.

«Je pense que c'est cool et ça nous déstabilise tous», a-t-il expliqué en parlant de l'entrée en scène de Kristina.

Selon lui, il faut mettre aux poubelles les stratégies utilisées dans le passé à OD.

«Tu peux le faire, mais ça peut te nuire. Les gens qui rentrent dans l'aventure veulent rencontrer du monde. Si tu es déjà affiché, ça peut être un handicap pour toi. Tu as bien beau être stratégique cette année à OD Grèce, le gagnant ne sera pas nécessairement quelqu'un qui est un fort stratège», a-t-il analysé, lui qui a maintenant vu tous les épisodes jusqu'à son élimination.

Bien que l'aventure d'Occupation Double soit terminée pour Philippe, ce n'est peut-être pas la dernière fois que vous le voyez dans votre téléviseur (ou votre écran d'ordi). Ce dernier révèle qu'il travaille sur différents projets. Il demeure toutefois mystérieux puisqu'il ne peut pas en dévoiler plus pour le moment.

Ce pourrait-il que ce soit des projets où on le verra publiquement?

«J'aimerais ça», lance-t-il, sans pouvoir vendre de punch!

Occupation Double Grèce est diffusée du dimanche au jeudi à 18h30, sur les ondes de V.