BIEN-ÊTRE
15/10/2018 14:09 EDT | Actualisé 15/10/2018 14:11 EDT

Du cadmium, un métal toxique, dans les bijoux

Oui, il y en a encore sur le marché.

Des bijoux contenant un métal toxique, le cadmium, font surface à nouveau sur les tablettes de grands détaillants aux États-Unis. Des tests récemment rendus publics démontrent la présence de cadmium dans des produits vendus chez Ross, Nordstrom Rack et Papaya.

Une analyse effectuée pour le Center for Environmental Health, un organisme à but non lucratif, a révélé que certains bijoux vendus avec des vêtements pour femmes étaient fabriqués de cadmium presque pur, ce qui peut causer le cancer et des troubles de la reproduction après une exposition prolongée.

En janvier 2016, une enquête de l'émission «Marketplace» diffusée au réseau CBC avait révélé la présence de bijoux contenant du cadmium dans les chaînes canadiennes des boutiques Ardène et Aldo. Il s'agissait de bijoux bon marché qui posent un risque pour la santé s'ils sont mis dans la bouche.

Westend61 via Getty Images

Les défenseurs des droits des consommateurs espéraient que le cadmium soit disparu du marché américain des bijoux à la suite de changements provoqués par une enquête de l'Associated Press (AP), menée en 2010, qui avait révélé la présence de ce métal dans des bijoux pour enfants fabriqués en Chine.

Certains États américains, dont la Californie, ont interdit la présence de cadmium dans les bijoux pour enfants. Des tests menés par le centre semblaient démontrer que ce produit toxique avait pratiquement disparu des bijoux depuis 2012.

Aucune loi n'interdit toutefois la présence de cadmium dans les bijoux pour adultes. Le Center for Environmental Health a tout de même entrepris de vérifier ces produits l'an dernier. Les tests en laboratoire ont révélé que 31 bijoux achetés dans des magasins de détail contenaient au moins 40 pour cent de cadmium et la majorité en contenait même plus de 90 pour cent, selon les résultats transmis en exclusivité à l'AP.

Dommages aux reins et aux os

La loi californienne n'autorise pas plus de 0,03 pour cent de cadmium dans les bijoux pour enfants. Le risque précis pour la santé que représentent les bijoux testés n'est pas clair, car les chercheurs n'ont pas pu confirmer si de petites quantités se détachaient des bijoux lorsqu'ils sont manipulés ou qu'ils s'usent.

Au fil du temps, le cadmium s'accumule dans le corps et peut endommager les reins et les os. La plus grande partie de l'exposition provient de l'ingestion de petites quantités ou par inhalation, principalement de produits du tabac.

La plupart des articles contaminés étaient vendus chez Ross, qui exploite plus de 1400 magasins dans 38 États américains. Selon les tests, un pendentif était fabriqué à 100 pour cent de cadmium.

Dans une déclaration écrite, Ross a déclaré qu'il s'engageait à protéger ses clients et avait «résolu le problème avec (son) fournisseur». La chaîne n'a pas précisé si elle entendait retirer les bijoux suspects de ses boutiques.

Papaya a dit considérer le cadmium dans ses produits comme un problème grave. La bannière exploite plus de 100 points de vente aux États-Unis. Un avocat qui représente Papaya a assuré que l'entreprise avait rappelé les produits contaminés et mis fin à son lien d'affaires avec le fabricant chinois visé.

La porte-parole de Nordstrom, Emily Sterken, a indiqué que l'entreprise avait demandé des réponses à ses fournisseurs afin d'obtenir plus d'information sur certains articles.

VOIR AUSSI :

Galerie photo14 bottes tendance et imperméables pour elle et lui (2018) Voyez les images