BIEN-ÊTRE
12/10/2018 14:26 EDT | Actualisé 12/10/2018 14:26 EDT

Le détaillant de lingerie La Senza a un futur incertain

L'ex-fleuron québécois évalue ses options.

La Senza/Facebook

Alors qu'il tente de recentrer ses activités, le propriétaire de La Senza a décidé d'évaluer toutes ses options stratégiques pour le détaillant de lingerie qui a vu le jour à Sherbrooke en 1966.

L Brands, propriétaire de diverses bannières dont Victoria's Secret et Bath & Body Works, a mis la main sur La Senza en 2006 dans le cadre de son expansion à l'international, grâce à une transaction de plus de 700 millions $.

Cette entreprise établie à Columbus, en Ohio, s'attend maintenant à ce que le détaillant de lingerie affiche une perte de 40 millions $ US cette année, alors que ses revenus devraient osciller aux alentours de 250 millions $ US.

L Brands n'a pas fourni d'échéancier en ce qui a trait aux options qui seront évaluées pour La Senza. L'enseigne comptait quelque 320 boutiques au Canada et près de 330 autres ailleurs dans le monde lorsqu'elle est passée dans le giron de la société américaine.

NurPhoto via Getty Images

Ce nombre est beaucoup moins élevé aujourd'hui, puisque La Senza exploite 126 points de vente en Amérique du Nord et 188 autres, qui ne sont pas exploités par L Brands, à l'international.

«Dans le cadre d'un effort visant à générer de la valeur pour nos actionnaires et afin de nous concentrer davantage sur nos activités essentielles, nous avons décidé d'évaluer toutes les options stratégiques pour La Senza», a dit jeudi la directrice des relations avec les investisseurs pour L Brands, Amie Preston, lors d'une conférence téléphonique.

Celle-ci faisait le point sur la performance financière de l'entreprise américaine pour la période de cinq semaines terminée le 6 octobre.

Au début de 2012, L Brands avait décidé de transférer les activités du siège social montréalais de La Senza vers son quartier général aux États-Unis.

La société américaine tente de repositionner sa marque Victoria's Secret alors qu'elle est confrontée à une érosion de ses ventes attribuable à la féroce concurrence d'autres détaillants de lingerie comme d'Aerie, propriété d'American Eagle Outfitter, et Adore Me.

En date du 3 février, le réseau de Victoria's Secret comptait 1124 magasins aux États-Unis et 46 autres en territoire canadien.

Le mois dernier, la société de Columbus a annoncé la fermeture de ses boutiques d'accessoires Henri Bendel.

VOIR AUSSI :