BIEN-ÊTRE
12/10/2018 09:57 EDT | Actualisé 13/10/2018 08:08 EDT

«La ligue des Cool Dad»: un repaire de papas pour affronter la vraie vie

«Ce n’est pas parce que tu fais les choses différemment de ta conjointe que c’est la mauvaise façon.» - Jeff Bessette

Jeff Bessette est le papa derrière Cool Dad.
Cool Dad
Jeff Bessette est le papa derrière Cool Dad.

«Quelle auto conduisez-vous?»
«Avez-vous des idées de recettes pas trop chères?»
«Comment gérer ce problème avec mon ex?»
«J'ai fait une rechute, j'ai besoin d'aide.»
«Les gars, je pense tout abandonner...»

On paraphrase, mais c'est un peu le genre de messages qu'on retrouve dans La ligue des Cool Dad. Des discussions qui passent des recettes aux voitures, mais aussi des problèmes de TDAH du plus jeune aux problèmes de couple avec la cool mom.

Le groupe Facebook qui compte dorénavant plus de 15 000 membres a célébré récemment ses deux ans d'existence. Ce sont donc 15 000 papas qui sont là pour jaser de tout et de rien, pour affronter les défis du quotidien et les aléas de la vie de couple.

Le «Cool Dad» original, c'est Jeff Bessette. Un papa de la région de Montréal expatrié à Québec depuis une quinzaine d'années et qui a eu envie d'ouvrir un blogue, puis une page Facebook, pour partager quelques tranches de vie. Il a d'ailleurs publié quelques billets sur le HuffPost.

«Au début, j'ai créé la page en partie pour communiquer avec ma famille et mes amis, mais aussi pour encourager les papas, leur donner des petits conseils, parler de paternité, encourager les gars à se faire confiance, à arrêter d'essayer d'imiter leur femme avec les enfants», explique-t-il en entrevue téléphonique.

Je recevais beaucoup de messages de papas qui en arrachaient, qui vivaient des moments difficiles après une séparation ou qui ne se sentaient pas aussi proches de leur enfant qu'ils l'auraient voulu.Jeff Bessette

L'intérêt pour les textes a grandi, puis des vidéos ont attiré l'attention des internautes avec plus de 1 million, 1,5 million ou près de 2 millions de visionnements. Ces projets ont attiré autant des papas que des mamans, de même que des lecteurs plus éloignés de la vie de parents. «Je perdais le contact avec les gars directement, se souvient Jeff Bessette. Je recevais beaucoup de messages de papas qui en arrachaient, qui vivaient des moments difficiles après une séparation ou qui ne se sentaient pas aussi proches de leur enfant qu'ils l'auraient voulu et qui avaient besoin de conseils.»

Lui-même se souvenait aussi de ses premiers pas dans la paternité, qui n'ont pas toujours été faciles : «Je me cherchais, j'ai eu un père absent un peu dans ma jeunesse, je n'ai pas eu le modèle que j'aurais peut-être aimé avoir et reproduire avec mes enfants.»

De ce vide à combler est venue l'idée d'une Ligue des Cool Dad.

D'accord, ce qu'on peut y lire n'est pas toujours ce qu'il y a de plus élégant, même si Jeff Bessette et son équipe de bénévoles - ils sont maintenant six modérateurs - s'efforcent de maintenir le décorum. C'est parfois cru, mais c'est la vraie vie qui en ressort. Et les gars qui s'y trouvent ne se gênent pas pour dévoiler leurs émotions. «On veut qu'il y ait un climat de confiance et d'ouverture, c'est ça qui fait que c'est une aussi belle place», fait valoir Jeff Bessette.

Plusieurs papas sont séparés. Le dimanche soir, les gars appellent ça le blues du dimanche. C'est quand tu retournes porter tes enfants à ta blonde parce que ce n'est pas ta semaine.Jeff Bessette

«Quand tu perds ton couple, parfois tu perds beaucoup de couples d'amis, raconte-t-il. Il y a une solitude qui se crée chez les papas séparés, à travers la ligue ils réussissent à aller chercher un climat de fraternité qu'ils ne trouvent pas ailleurs.»

Cool Dad
«Les gars, on se voit beaucoup comme les pourvoyeurs pour notre famille, raconte Jeff Bessette. Des fois, on a un peu les mêmes craintes.»

Papas et mamans: les deux solitudes

Les groupes et les pages destinés à la maternité ne manquent pas sur Facebook. C'est moins le cas du côté des papas, note Jeff Bessette, et cet espace public vient un peu remplacer la taverne ou le vestiaire sportif.

«On ne se le cachera pas, il y a comme une guerre des sexes sur les réseaux sociaux depuis quelques années, déplore Jeff Bessette. C'est bien facile, pour les papas et les mamans, de toujours se plaindre des mêmes affaires. Si tu te plains sur les médias sociaux que ton chum ne fait pas la vaisselle, ça ne va pas lui faire faire la vaisselle et ça ne va pas en faire un cool dad

Il y a un équilibre entre les deux parents qui fait que, au milieu de tout ça, l'enfant se reconnaît dans un ou dans l'autre à certains moments dans son cheminement.Jeff Bessette

Son objectif, avec la ligue, est donc d'en faire un endroit où les papas peuvent aller chercher des conseils, mais pas en se plaignant uniquement de leur blonde ou de leur ex.

«Des fois, je trouve ça un peu plate les pages où 80% du contenu qui touche la paternité, c'est du chiâlage contre les gars. Il y a encore des gars qui ne s'impliquent pas assez, qui ne font pas leur part, qui ne savent même pas comment la laveuse marche. Mais ça change tranquillement.»

Et les cool dad ne sont pas trop loin, pour aider au besoin...

Qu'as-tu appris à travers ce projet ?

«Ça me confirme qu'on est tous dans le même bateau. On dort tous pas beaucoup. On est tous un peu à fleur de peau. On met nos comportements en doute, on se demande si on a fait la bonne chose.

Les gars, on se voit beaucoup comme les pourvoyeurs pour notre famille. Des fois, on a un peu les mêmes craintes.

Est-ce que je travaille trop fort et je ne suis pas assez là durant la jeunesse de mes enfants? Est-ce que plus tard je vais en payer le prix parce qu'on va être moins proches ? Ou est-ce que je fais bien ça, que je travaille et que je leur montre en fin de compte qu'être un papa c'est travailler pour sa famille et subvenir aux besoins de ses enfants...»


LIRE AUSSI:
» BLOGUE Parentalité: hélicoptère, tigre, permissif... que retenir des expressions à la mode?
» BLOGUE 10 conseils pour élever des enfants autonomes
» BLOGUE 10 choses qu'une mère n'avouera jamais